Jeudi 23 avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : Souk-El-Tenine
La maffia du sable cause la mort d’un jeune collégien


Croyant n’avoir affaire qu’à une petite lagune d’eau au niveau de l’oued Mechtras à 30 km au sud de Tizi-Ouzou, un jeune collégien de 14 ans, originaire de Sidi-Ali-Moussa (Souk-El-Tenine, Maâtkas) est pris mortellement au piège dans une mare d’eau de 7 mètres de profondeur creusée par les engins pilleurs de sable, lundi dernier.
Lors d’une balade printanière avec ses camarades, la jeune victime a voulu très probablement se baigner en ignorant que cette lagune était artificielle et très profonde et c’est là qu’il s’est fait, malheureusement, prendre au piège car il ne pouvait remonter d’une telle profondeur. Alertés, les éléments des brigades de Gendarmerie nationale de Maâtkas et de Mechtras se sont rendus sur les lieux et ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ce drame qui a plongé toute la région dans l’indignation et la consternation. La victime a été inhumée avant-hier au cimetière de Sidi-Ali-Moussa devant des centaines de personnes. Il y a lieu de souligner que des dizaines de camions gros tonnage sillonnent les principales artères reliant les oueds de Mechtras et Bougdoura (longeant le CW128) en pillant leur sable, particulièrement après les heures de travail, et ce, en toute impunité.
Amayas Idir

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site