Jeudi 23 avril 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Les pigeons du parc Montsouris ont le sens de l’humour !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Sécurité routière. Devant l’hécatombe sur nos routes, bientôt des
ralentisseurs sur les…

… Pistes d’aéroports !

Non ! Non ! Et non ! Vous ne m’aurez pas ! Même si vous criez fort comme vous le faites depuis quelques heures, éructant votre courroux face à Hollande qui aurait nié devant des écoliers français un génocide en Algérie durant l’occupation coloniale. Je suppose que vos cris et vos vociférations sont censés me convaincre que ce Hollande est un vilain négationniste, un méchant colon reconverti en socialo perfide, un sans-cœur qui refuse de se repentir des crimes coloniaux de la France. Eh ben… raté. Vous ne pouvez pas, vous ne pouvez plus me convaincre de rejoindre la meute hurlante. Avant peut-être, j’aurais moi aussi dit mon dégoût de cette ténacité à ne pas admettre les exactions immondes de Fafa sur mes ancêtres et sur mes parents proches, très proches, j’aurais roulé mes gros yeux en menaçant avec mes petits poings ridicules le palais de l’Elysée. Mais ça, c’était… avant ! Parce qu’aujourd’hui, je surfe sur internet et j’y «admire» les quartiers huppés de Paris où beaucoup d’entre vous, les éructeurs, possédez des demeures fastueuses. C’est tout de même une performance, un truc de dingue que vous arrivez à faire. Moi, je ne pourrais pas ! Parce que je ne dispose pas du culot nécessaire. Un culot énorme. Imaginez ! Dénoncer la non-repentance de la France et y élire résidence secondaire, ou carrément principale, en attendant la fin de mission de coopération en Algérie ! Il faut être balèze pour réussir une figure acrobatique pareille. Et en même temps un peu con, voire franchement taré. Parce que les Français que vous insultez de «racaille coloniale», le Hollande à qui vous reprochez de ne pas reconnaître franchement le génocide commis contre les Algériens, tout ce beau monde des rives de la Seine doit rire sous cape de vous voir gesticuler ainsi, puis descendre au café Flore y siroter une vodka ou un demi serré. Mais Fafa, contrairement à vous, sait quand il faut juste rire sous cape et quand il faut menacer et se montrer explicite. Pour l’heure, elle rit doucement. Demain, si vous continuez votre cinoche, elle mettra sous votre nez ou sous celui de quelques curieux professionnels des récépissés de votre titre de séjour VIP, des copies certifiées de vos SCI, voire des fac-similés de vos cartes d’identité françaises. Alors, criez, criez tant que vous voulez «hou ! hou ! Hollande» mais veillez, tout de même, à ne pas trop effaroucher avec vos cris les gentils pigeons du parc Montsouris. Quant à nous, les pigeons d’Algérie, y a déjà un moment que plus rien ne nous effraie ni ne nous étonne. Venant de vous ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez- vous qu’il est utile de limiter les importations de véhicules ?
Oui : 78,91%
Non : 18,33%
Sans opinion : 2,76%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site