Mardi 5 mai 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus
Entretien
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 

Le soir videos


Video sur Youtube

Nos archives en HTML


Ah ! Si j’avais été Spiderman, j’aurais dit oui tout de suite !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
En visite en Algérie, Raoul Castro ne risque pas d’être dépaysé. Reçu par Abdekka, il aura l’impression d’être encore à Cuba.

Au chevet de Fidel !

Boutef’ a appelé les journalistes à adhérer à ses réformes ! Il m’a donc aussi appelé, puisque j’ai la faiblesse, la très petite faiblesse de me considérer un chouia, pas trop, mais un chouia quand même journaliste. J’ai donc reçu cet appel lancé à travers un canal sonore subsidiaire. Je suis honoré d’être ainsi destinataire d’un appel à adhérer. Mais en même temps, et pour me montrer poli et à la hauteur de l’intérêt que mes consœurs, mes confrères et moi avons suscité auprès du Raïs chéri, je me dois d’apporter ici quelques précisions, des réponses. Car lorsqu’on est un garçon de bonne famille, on doit toujours répondre à un appel. Voilà ! J’ai un problème grave Monsieur le Président avec le principe d’adhésion. D’adhérence, devrais-je plutôt écrire. J’adhère très difficilement. Pour ne pas dire point du tout. Je ne sais pas à quoi c’est dû ! Parfois cette incapacité à adhérer m’irrite, et il m’arrive même de jalouser un peu ceux qui ont une facilité déconcertante à adhérer à tout et à n’importe quoi tout le temps. La jalousie – c’est connu – mène à tout, jusqu’à des comportements extrêmes. Et un jour, je me suis ainsi retrouvé à vérifier, chez des spécimens particulièrement adhérents, voire même adhésifs, leurs mains et la plante de leurs pieds. Pour voir si ces membres n’étaient pas dotés de micro-ventouses comme celles des araignées ou carrément comme celles développées après mutation et croisement génétique par l’homme-araignée, Spiderman. J’ai bien senti une gêne certaine chez ces personnes ainsi examinées par mes soins, scannées et scrutées au plus près. Mais que voulez-vous ? Il fallait que je sache ! Je n’ai rien trouvé. Ce qui prouve que leurs supers pouvoirs d’adhérence sont encore plus perfectionnés que je ne le pensais, au point d’en devenir invisibles à mes yeux de vulgaire in-adhérent. Et vous me voyez là, Monsieur le Président, au pied de votre Palais et de vos réformes tellement enthousiasmantes et tellement… tellement, la queue basse, le regard perdu dans les cimes à atteindre mais que je ne puis escalader, parce qu’incapable d’adhérer comme vous m’y invitez si gentiment. Souffrez alors mon handicap, mon handicap lourd. Corps sans ventouses. Loque, amas de chairs au sol, ne pouvant s’accrocher à rien. Sauf à fumer du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue. H. L.

Nombre de lecture : 1

  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger le journal en zip

Dernier sondage 

Pensez-vous que nous avons assisté à une belle finale de Coupe d’Algérie entre le MO Béjaïa et le RC Arbaâ ?

Oui : 49,27%
Non : 37,51%
Sans opinion : 13,23%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site