Mardi 12 mai 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 

Le soir videos


Video sur Youtube

Nos archives en HTML


Régions : Ecole de police de Mila
Sortie de la 11e promotion d’AOP


L’école de police de Mila a abrité hier, lundi, une cérémonie de sortie d’une nouvelle promotion, la 11e, d’agents de l’ordre public, dite promotion qui a effectué une formation polyvalente de 18 mois.
En présence du contrôleur de police, Benaïni Mostefa, représentant du directeur général de la Sûreté nationale, cette promotion constituée de 443 agents et baptisée au nom du martyr du devoir, Dridi Rabah, a prêté serment avant d’effectuer la parade d’usage, comme il est de coutume à l’occasion de chaque sortie de promotion.
A. M.

Sidi-Bel-Abbès
Pénurie de kits utilisés pour la préparation des concentrés plaquettaires par électrophorèse

Le Centre de transfusion sanguine de Sidi-Bel-Abbès fait depuis plus d’un mois, face à une pénurie de kits utilisés pour la préparation des concentrés plaquettaires par électrophorèse nous ont confié des sources médicales bien informées.
Celles-ci évoquent aussi l’approvisionnement de consommables qui est loin d’être constant, déplore-t-on. Le Centre de transfusion fait face à cette pénurie qui pénalise indirectement le malade dans le besoin de plaquettes de sang. Cette situation entrave la tâche des médecins en charge des malades du sang. Par ailleurs, les rhésus des groupes A négatif et B négatif sont très difficiles à trouver parmi les donneurs de sang, voire très rares ce qui met quelquefois la vie des malades répondant à ce rhésus en danger. C’est pourquoi, il est impératif de promouvoir le don de sang pour collecter plus et faire des réserves des groupes, évoqués plus haut.
Enfin, pour clore, il y a lieu de signaler que Sidi-Bel-Abbès occupe la 8e position à l’échelle nationale en matière d’indice de générosité pour le don de sang, une position qui n’enthousiasme pas le personnel en charge des malades nécessitant des transfusions de sang ou des plaquettes de sang. Sidi-Bel-Abbès peut mieux faire, nous dit-on, en matière de don de sang si tout le monde se sentait concerné, à commencer par les associations, les services compétents et le public.
A. M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site