Mardi 12 mai 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 

Le soir videos


Video sur Youtube

Nos archives en HTML


Régions : Aïn Defla
La dualité des dispositifs du pré-emploi remise en cause


Des dizaines de bénéficiaires de contrats octroyés par la Direction des affaires sociales, la DAS, dans le cadre du pré-emploi, se sont regroupés lundi devant le siège de cette Direction pour protester contre la discrimination dont ils sont victimes, disent-ils. Celle-ci est inhérente à la dualité de deux dispositifs : l’un géré par la Direction de l’emploi et l’autre par la DAS.
«Ceux qui ont décroché un contrat par la Direction perçoivent 15 000 DA, ceux par la DAS seulement 10 000 DA. Nous ne comprenons pas les raisons de cette discrimination alors que nous avons les mêmes diplômes universitaires et les mêmes qualifications», s’interrogent-ils.
Par ailleurs, ils font part de leur inquiétude pour les mois prochains, «nous avons appris que les contrats qui arrivent à terme ne seront pas renouvelés.» Certains jugent ces dispositifs de saupoudrage et de trompe-l’œil. «Ce n’est pas du pré-emploi, c’est du rien du tout puisque ces contrats ne débouchent qu’exceptionnellement sur un emploi stable.»
Les concernés se disent décidés à aller jusqu’au bout de leurs revendications c’est-à-dire l’obtention d’un emploi stable équivalent à leurs titres et à leurs compétences. «Si cela est nécessaire, nous irons plaider notre cause devant le ministère du Travail».
Karim O.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site