Mercredi 27 mai 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Têtes de mules


Par Maâmar Farah
Vous savez certainement qu'une catégorie d'importateurs ne pense qu'à s'en mettre plein les poches. Ces escrocs, que nous ne pouvons considérer comme des hommes d'affaires, utilisent tous les subterfuges possibles et imaginables pour siphonner les recettes des hydrocarbures et il faut leur reconnaître le mérite d'avoir réussi à renvoyer tous les dollars engrangés vers les pays d'où ils sont venus !
Ils ont importé des figues de Barbarie, de la cochonnaille, des pierres, de l'eau douce — et pas seulement minérale —, et n'importe quoi et l'on pensait que leur besace à idées était à sec. Détrompez-vous ! La dernière, vous la connaissez peut-être mais il est utile de la rappeler. Elle a été citée par le site «Algérie1». Des mulets ont été importés à la place des pur-sang ! Nous venons de dépasser toutes les limites de l'absurde car les ânes, ce n'est pas ce qui manque chez nous. De temps en temps, au lendemain du Ramadhan, mois de «piété», on découvre des montagnes de squelettes d'ânes et de mulets autour de certaines grandes villes. Bien sûr, la viande hachée de votre bourek n'est jamais concernée ...
Nos importateurs doivent avoir des conseillers vraiment géniaux. J'imagine ces experts étrangers réunis dans un immeuble de verre, en train de répondre à la question écrite sur un grand tableau vert : «Mais qu'est-ce qu'on peut encore leur refiler à ces ânes !»
Vous êtes choqués ? Réagissons si nous sommes des hommes !
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site