Mercredi 10 juin 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : BAC 2015
L’épreuve de maths jugée difficile par les candidats


Au troisième jour des épreuves du baccalauréat, et après le scandale de l’erreur dans le sujet d’arabe, qui a fait couler tant d’encre ces deux derniers jours, tout semblait revenir au beau fixe ou presque. Certains élèves des établissements de l’Algérois se sont heurtés à la difficulté de quelques sujets proposés. Tous les candidats questionnés étaient unanimes à souligner la complexité de l’épreuve de mathématiques. D’après un concourant redoublant, «l’épreuve était encore plus délicate à aborder que celle de l’année précédente». D’autres candidats s’étonnaient que l’épreuve de mathématiques soit si dure pour les branches littéraires. Des élèves du lycée Arroudj-Kheiredine Barberousse d’Alger, ex-De-La-Croix, de la branche langues étrangères, étaient furieux contre les responsables de leurs établissements, à cause de l’absence d’un professeur de philosophie depuis plus d’un trimestre. Ces derniers se sont dits «étonnés que personne n’ait bougé le petit doigt pour régler cette situation préjudiciable». Pour les élèves du lycée El-Idrissi, de la branche philosophie, l’épreuve de philosophie était abordable avec des sujets tels que les systèmes économiques ou bien la mémoire.
H. K.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site