Mercredi 10 juin 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : AMAR GHOUL RÉAFFIRME LA GRATUITÉ DES PLAGES
Les exploitants orientés vers d’autres services d’investissement


Ayant appris la visite du ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat dans la wilaya d’Oran, hier des jeunes exploitants des plages de la commune de Marsa El Hadjaj où Amar Ghoul s’est rendu, se sont rassemblés et lui ont demandé quel était leur sort après l’interdiction d’exploiter les plages cet été ?
Sa réponse était ferme «il s’agit d’une décision solennelle, l’accès aux plages sera gratuit. Vous concernant, nous étudions une loi pour vous caser dans un cadre légal et vous assigner des fonctions autres qui pourront prendre effet l’année prochaine, en créant des services d’investissement toujours en lien avec l’activité côtière». Le ministre n’expliquera pas plus à ces jeunes quels sont ces investissements et encore moins ce qu’ils feront en attendant. Le ministre a précisé qu’exceptionnellement, cette année ce sont les walis qui veilleront au déroulement de la saison estivale. Il indiquera que d’ici la fin de l’année en cours, de nouvelles lois et mesures seront prêtes et aideront les walis des villes côtières à mieux préparer la prochaine saison estivale, des lois qui comprendront l’intégration des nouveaux rôles que devront assurer les désormais ex-exploitants des plages. Le ministre précise également le rôle des services de sécurité à veiller au respect de la nouvelle mesure de la gratuité des plages qui séviront immédiatement contre les contrevenants. Des lieux devenus des propriétés privées par certains exploitants, cela doit cesser par l’application des lois, dira Amar Ghoul. «Il faut valoriser davantage l’artisanat et l’intégrer dans les activités et le commerce parallèle durant la saison estivale. Oran compte 5200 artisans, il faut les encadrer et s’assurer d’une main-d’œuvre experte», dira le ministre qui s’est dit ravi d’apprendre que la wilaya d’Oran compte 72 projets dans l’hôtellerie et les services au tourisme, qui engendreront près de 8000 emplois. Toujours dans le cadre d’exploiter le potentiel touristique de la ville, le ministre indiquera que la Sebkha d’Oran représente 1/6 de la superficie de la wilaya qu’il faudra penser à exploiter. Le tourisme spirituel est un autre volet, qui est pour Amar Ghoul tout aussi important, tel que s’est assigné à le transmettre le grand projet de la mosquée Ibn Badis. Durant sa visite de travail, le ministre a inauguré le Salon de l’art culinaire qui se tient au Centre des conventions jusqu’au 13 juin. L’occasion pour lui d’inciter les participants à viser plus loin que «le consommer algérien» et de penser, pour l’avenir à exporter leurs productions nationales.
Amel Bentolba

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site