Mardi 23 juin 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Amar Ghoul à Béjaïa :
«Il faut faire oublier Aïn Draham aux Algériens»


C’est un ministre percutant et déterminé à l’instauration de nouvelles mentalités touristiques qui s’est rendu hier dans la capitale des Hammadites dans le cadre d’une visite d’inspection, qui l’a conduit exceptionnellement sur la côte est du chef-lieu de Béjaïa.
Amar Ghoul à la direction des responsables de son secteur et ceux de l’administration s’est montré catégorique et ferme, notamment pour la facilitation des procédures administratives pour les investisseurs. «Libérez les gens pour travailler, la société doit bouger pour le développement du tourisme, nous avons assez souffert des tracasseries de tous genres. L’investissement local doit être encouragé à souhait dans la mesure où la région de Béjaïa dispose de fabuleux sites touristiques», avait martelé le ministre du Tourisme et de l’Aménagement du territoire à Souk El Tenine, premier point de sa virée de travail.
Avant d’ajouter «tout le monde doit s’y mettre pour réussir à développer le tourisme national et personne n’a le droit d’entraver les projets d’investissement allant dans le sens du développement de ce secteur mal en point et délaissé par la force des événements. Nous devons booster nos valeurs et nos richesses naturelles».
Outre les lenteurs administratives qui «doivent être bannies dans les meilleurs délais», l’encouragement de l’investissement touristique, les facilitations de l’implantation de complexes de haut standing et l’amélioration de l’environnement, qui ont été abordées avec une certaine détermination par Amar Ghoul, il y avait aussi des directives qui ont été données à l’endroit des professionnels du secteur pour le développement rigoureux des infrastructures d’accueil et autres, notamment pour l’aménagement du littoral et le rattrapage des retards liés au secteur.
Le ministre du Tourisme et de l’Aménagement du territoire a prôné la construction et la réhabilitation d’infrastructures touristiques et hôtelières qui répondent aux besoins d’une demande de plus en plus exigeante. «1 300 000 Algériens se rendent annuellement à l’étranger pour les vacances, pourquoi nous ne faisons pas en sorte de les retenir ici, chez eux ? Nous disposons de féeriques plages, montagnes et forêts, nous devons exploiter toutes les brèches pour la vulgarisation de notre tourisme. Aïn Draham est devenue une Mecque pour nos sportifs, qu’est-ce qu’elle a de plus, par rapport à nos sites si ce n’est son exploitation touristique rigoureuse et améliorée. On doit faire mieux et on doit faire oublier Aïn Draham à nos concitoyens», dira le ministre lors de cette visite.
La direction du tourisme local a projeté au ministre une étude sur les dix zones d’expansion touristique ZET et de six plages à promouvoir dans la wilaya de Béjaïa, avant d’inaugurer deux hôtels privés à la station balnéaire de Tichy.
Dans l’une des deux infrastructures inaugurées par Amar Ghoul, ce dernier s’est dit «agréablement surpris» par la finesse et le décor typiquement kabyle de l’hôtel en question. «Ça, c’est de l’encouragement pour le tourisme local, nous n’avons pas besoin de Picasso ni d’autres, j’en suis vraiment reconnaissant».
A l'issue de sa visite, le ministre, en livrant ses impressions, a salué les promoteurs locaux, les autorités de la wilaya pour les grandes réalisations faites dans la région tout en souhaitant rassembler toutes les synergies pour une réelle promotion digne du tourisme mondial.
Kamel Gaci

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site