Mardi 23 juin 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Le décret a été promulgué en juin dernier
Les titulaires des diplômes DEUA admis pour une licence LMD


Les diplômes d’études universitaires appliquées (DEUA) sont enfin «reconnus». Un décret promulgué en juin 2014 accorde l’accès au système LMD aux titulaires d’un diplôme DEUA.
Le ministère de l’Enseignement supérieur précise, cependant, que le problème ne peut pas se poser en terme de reconnaissance, puisque le DEUA est un diplôme «délivré par l’Etat algérien, qui le reconnaît en tant que tel, il permet l’accès au monde du travail, ou la poursuite des études supérieures, tout comme les autres diplômes et le problème ne peut pas se poser non plus en termes d’équivalence avec un autre diplôme algérien puisque la projection, le contenu et les programmes de chaque diplôme algérien sont différents».
La demande des étudiants, précise-t-on, a été la possibilité de poursuivre des études dans le système LMD. Le décret portant modalités et conditions d'accès des titulaires d'un DEUA à la formation en vue de l'obtention du diplôme de licence stipule que pour pouvoir postuler à une formation de licence, les candidats doivent être titulaires d'un DEUA depuis au moins cinq ans. Pour les travailleurs, les candidats doivent être détachés par leur organisme employeur.
L’inscription à une filière de licence est subordonnée aux paramètres liés au vœu du candidat, le profil du diplôme du candidat et sa correspondance pédagogique avec le profil de la filière de la licence concernée et les capacités d'accueil et d'encadrement de la filière de la licence concernée.
Le décret précise aussi que l’accès à une filière de licence se fait par voie de concours sur titre. Le classement des candidats tient compte des résultats pédagogiques du cursus universitaire suivi, et des sanctions disciplinaires, éventuellement.
Le titulaire d'un DEUA peut postuler à une formation de licence dans tout établissement d'enseignement supérieur.
Le candidat retenu emporte, au minimum, un capital de départ de 120 crédits. Il doit parachever sa formation en vue de l'obtention du diplôme de licence en poursuivant un parcours de formation complémentaire. Ce programme est déterminé par une procédure d'équivalence partielle conduite par l'équipe de formation de la licence concernée, en coordination avec le chef de département
La procédure d'équivalence partielle des études accomplies porte sur l'évaluation exhaustive du programme des études accomplies, la comparaison des programmes des études accomplies et de la licence concernée ainsi que la détermination de la partie du programme des études de licence reconnue équivalente au programme des études accomplies du DEUA, l'établissement du parcours de formation complémentaire à accomplir en vue de l'obtention du diplôme de licence concernée, conformément à la réglementation en vigueur.
Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique souligne que l'instauration du DEUA dans le cadre de l'ancien système classique avait pour objectif la formation de cadres moyens suffisamment compétents, pour s'insérer directement et rapidement dans la vie professionnelle. Il s’agit d’une formation appliquée de trois années.
Durant l’actuelle année universitaire, 2 176 diplômés du DEUA ont pu rejoindre le cycle de licence LMD.
Salima Akkouche

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site