Mercredi 1er juillet 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : PREMIÈRE DÉCADE DE RAMADHAN
Produits disponibles et prix stables à Naâma


Les prix des fruits et légumes au niveau des marchés opérant au niveau de la wilaya de Naâma ont connu une certaine accalmie par rapport aux premiers jours du mois sacré, a souligné la Direction du commerce de la wilaya, qui a indiqué que le lait en sachet (soutenu à 25 DA, ou le lait de vache), est disponible au niveau des agglomérations de la wilaya.
La Direction du commerce de la wilaya de Naâma, qui a présenté le bilan des activités de la première décade du mois de Ramadhan a fait savoir qu’une vingtaine de brigades activent sans relâche à travers le territoire de la wilaya. En effet, le bilan brossant la situation du commerce durant les dix premiers jours de Ramadhan fait état de plus de 600 interventions, dont près de 130 contrevenants ont été sanctionnés par des procès-verbaux et feront l’objet de poursuites judiciaires, alors que d’importantes quantités de produits impropres à la consommation (viande, lait, et autres produits de premières nécessités) ont été saisis. Les infractions ont été constatées, indique-t-on, dans le contrôle de la qualité, le défaut d’hygiène, l’insalubrité des locaux, la vente des produits non conformes ou impropres à la consommation, de même que sur les pratiques commerciales irrégulières, le commerce informel, ou encore au défaut du registre du commerce, défaut de présentation de factures etc.
La DCP a fait également savoir que ses services ont pour mission de veiller à la protection du consommateur et mettre en œuvre toutes les mesures visant à préserver les intérêts matériels du consommateur, garantir la qualité et la sécurité des produits, des biens et des services offerts à la consommation, de même que mettre en œuvre les directives de la politique nationale arrêtées dans le domaine de la concurrence, de la qualité, de l’organisation des activités commerciales, des professions réglementées, du contrôle économique et de la répression des fraudes, comme il est impératif de suivre périodiquement les approvisionnements et l’évolution des prix à la consommation, notamment les produits de large consommation, indique-t-on encore auprès de la DCP.
B. Henine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site