Mercredi 1er juillet 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : Vol de câbles électriques à Guelma
Démantèlement de deux bandes en moins de deux semaines


Les services de la gendarmerie de Guelma enquêtent depuis des mois sur les affaires de vol de câbles en cuivre. Le mode opératoire était toujours le même.
Les individus dérobaient des câbles électriques appartenant à la SDE, souvent au niveau des dispositifs lumineux installés sur la voie publique et même dans des zones périurbaines.
Les services de sécurité avaient constaté une recrudescence des vols de câbles électriques dans la région de Guelma, ces dernières années. Avec une demande grandissante de cette matière, ce créneau était juteux pour les voleurs présumés. Le préjudice pourrait être économiquement très lourd pour les entreprises et les particuliers. L’enquête menée par les éléments de la brigade de recherche a abouti à plusieurs interpellations.
Le rapport, communiqué lundi dernier par le groupement de la gendarmerie de Guelma, fait état de l’arrestation de deux bandes de malfaiteurs spécialisées dans ce genre de vol. Tout est parti du dépôt du cadavre, à la polyclinique d’Héliopolis, d’un individu qui avait été mortellement blessé par une décharge électrique. Sur la base des premiers renseignements, il s'est avéré qu'il s'agissait d'une affaire de vol de câbles électriques. Les enquêteurs ont procédé à l’arrestation de 7 individus âgés entre 17 et 57 ans et qui formaient une bande spécialisée dans le vol de câbles électriques, a-t-on ajouté de même source.
La poursuite de l’enquête va conduire à l’arrestation, quelques jours plus tard, d’un deuxième groupe de 6 prévenus, dont une femme, à la gare de Boukamousa dans la daïra de Bouchgouf.
Cette opération a permis aux enquêteurs de saisir plus de 540 m de câbles électriques. Parmi les personnes arrêtées, douze ont été placées en détention provisoire par le magistrat instructeur près le tribunal de Guelma, tandis que la femme a été placée sous contrôle judiciaire, rapporte la même source.
Noureddine Guergour

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site