Mercredi 1er juillet 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Ramadhan
Stabilité des prix des produits d’épicerie, selon le ministère du Commerce


Le marché des produits d’épicerie, pour la journée d’hier, soit le 13e jour du mois de Ramadhan, s'est caractérisé par une offre satisfaisante. Il n’a enregistré aucune tension notable au plan des approvisionnements et des prix.
Selon le ministère du Commerce, hormis les prix du sucre blanc, du riz et des pâtes alimentaires qui ont connu des hausses de 1% et du prix des haricots secs qui a enregistré une baisse de 1%, la poursuite de la stabilité des prix sur l'ensemble du territoire national a été constatée. Même topo pour les légumes frais.
Le département de Benyounès indique, dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, que le marché des légumes frais est demeuré stable en matière d’approvisionnement.
En ce qui concerne les prix, il a été relevé des baisses de 5% pour la tomate fraîche, 4% pour l’oignon, 3% pour le haricot vert et 1% pour le piment. Si la carotte et l'ail local connaissent une hausse de 1%, toutefois une stabilité des prix pour la pomme de terre, la salade, la courgette, le poivron, la betterave et l'ail d'importation demeure présente.
«L'approvisionnement du marché en fruits frais au courant de cette journée (hier ndlr) s'est poursuivi normalement et le niveau des prix de ces produits a connu diverses fortunes. Des hausses de 1% pour les pommes d’importation, et une baisse de 1% pour les abricots, les dattes, les pommes locales et les bananes» selon ledit communiqué qui ajoute qu’une stabilité des prix pour les pêches a été constatée.
S’agissant par ailleurs des viandes, à l'exception du prix de la viande blanche qui a connu une baisse de 1%, les prix des autres produits carnés sont restés stables. Quant au marché, une disponibilité de ces produits est constatée. «S’agissant des œufs, leurs prix se sont stabilisés à 10 DA l’unité au stade de détail», selon la même source.
Salah B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site