Actualités : Le Bonjour du «Soir»
Tout le charme du foot chez les barbus


Par Maâmar Farah
- Un député islamiste vient de dire que Saïd Bouteflika dirige le pays sans mandat populaire.
- Bizarre ! N'est-ce pas un autre islamiste qui a juré, en plein Ramadhan, que Saïd Bouteflika n'est qu'un simple conseiller à la présidence ?
- Oui. Mais tu dois savoir qu'il y a de tout chez les islamistes. Le spectre est très large : il va des barbus qui prennent un pot après la dernière prière de la journée aux sadiques qui mettent leurs victimes dans des cages pour les enfoncer dans l'eau.
- Ta comparaison ne me plaît pas. Ça sous-entend que les types qui picolent le soir ne peuvent pas être sadiques ! Ou que les sadiques sont ceux qui ne prennent pas un pot ! Demande pardon à Dieu...
- Pardon, mon Dieu. Je voulais dire qu'il y a de doux pacifistes et des tueurs nés. Le problème est que rares sont ceux qui dénoncent Daesh...
- Mais pourquoi veux-tu qu'ils le dénoncent ? Souviens-toi de leurs cris dans les artères de nos villes : «Dawla islamyia !», «Dawla islamyia !» C'est bien la traduction de «l'État islamique», non ?
- Compliqué quand même ! Parlons foot, plutôt...
- Ce député n'est-il pas Hassan Laribi ?
- J'ai dit : parlons foot...
- Justement ! Est-ce qu'il s'adonne lui aussi au jeu à onze trois fois par semaine ?
- En tout cas, il n'est pas dans le onze de Saïd !
- Ghoul si !
- Mais il a dit qu'il jouait avec...
- Et alors, une double licence, c'est pas sorcier pour des types qui dribblent si fort. Je te disais qu'il y a tout chez les islamistes...
[email protected]

P. S. : merci pour votre soutien massif à notre action «anti-cimenterie». Une pétition sera prochainement en ligne.





Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2015/07/01/article.php?sid=180759&cid=2