Dimanche 12 juillet 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Ici mieux que là-bas  
Digoutage
Entretien
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Après la joie de la réussite au Bac
Le casse-tête de la fiche de vœux


Les nouveaux bacheliers ont tout juste eu le temps de savourer leur réussite qu’ils doivent s’atteler à s’inscrire à l’université. Censés récupérer hier leurs relevés de notes et leurs attestations de succès, beaucoup d’entre eux n’ont pu les avoir puisque toutes les directions de l’éducation ne les avaient visiblement pas encore acheminés vers les lycées.

Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Après le stress dû à l’attente des résultats, les bacheliers s’engagent dans un sprint pour effectuer leurs inscriptions au sein d’un établissement universitaire.
Le ministère de l’Enseignement supérieur promet dans un spot radiophonique que cette année sera celle d’un processus d’inscription de qualité. Ce dernier se fera, comme c’est le cas depuis quelques années déjà, exclusivement via internet.
Les bacheliers et leurs parents se retrouvent déjà face au dilemme du choix de la filière. La longue liste des vœux à remplir est souvent un casse-tête. Et pour cause, elle engage l’avenir du nouveau bachelier. C’est pour cette raison que dans le guide qui leur est destiné, les bacheliers sont appelés à lire de manière très attentive les directives et surtout à s’y conformer.
Si officiellement, la date des préinscriptions avait été fixée au 6 juillet, ce n’est que demain que le site internet dédié à l’opération sera accessible. Les bacheliers pourront alors s’y inscrire.
Dans ces directives, le département de Hadjar recommande aux bacheliers de prendre le temps de lire attentivement le guide et la circulaire ministérielle, de prendre connaissance des règles et des conditions d’accès aux études supérieures et des formalités à accomplir pour les préinscriptions puis pour les inscriptions définitives.
Toutes ces formalités ne s’accompliront que sur le net et devront se faire avec grande rigueur par les bacheliers. Ces derniers, remplissant trop souvent leurs fiches de vœux sans prendre en compte les critères, se retrouvent plus tard pris au piège.
Pensant pouvoir introduire des recours, de nombreux bacheliers remplissent de manière aléatoire leur fiche de vœux. Une fois l’orientation connue, ils contestent le choix qui a été fait pour eux en fonction de leur moyenne au baccalauréat et aux notes obtenues à l’examen. Ils se heurtent alors à la dure réalité : le recours n’est accepté que dans un seul et unique cas : lorsqu’aucun des vœux exprimés par le bachelier n’a été exaucé. Pour le reste, le bachelier doit absolument s’inscrire dans la filière où il a été orienté même s’il s’agit du vœu classé au plus bas de la liste des filières désirées.
Chaque année, le ministère de l’Enseignement supérieur attire l’attention des bacheliers et de leurs parents qui doivent faire preuve de beaucoup de lucidité au moment de remplir la fiche de vœux.
N. I.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site