Mercredi 5 août 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : LE COUP DE BILL’ART DU SOIR
«Brak bel bourek»


Par Kader Bakou
Dans cet te c ont rée au bord de la g r and e mare salée, les canards c an canent en deux langues. Les deux langages viennent d’autres contrées. La langue de l’ara est originaire d’une région désertique située sur un autre continent à des milliers de kilomètres, à l’est. La langue du coq gaulois e st originaire d’u n e verdoyante région située sur un autre continent à quelques centaines de kilomètres, au nord. Ces deux langue sont presque fait oublier aux espèces autochtones leurs langues d’origine. Avec le temps, une lingua nova, un sabir, un pataouète ou un créole, mélange , notamment des langues autochtones, de l’ara et de la langue du coq gaulois, est née. L a bas secour est en émoi. Il est question d’enseigner la lingua nova aux petits. L es canards qui cancanent en ara sont les plus hostiles à cette idée. Mais une revue quotidienne de ces canards (surtout les sportifs), montre que ce sont eux qui usent et abusent de sabir. Tout un cancan !
K. B.
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site