Mercredi 5 août 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Régions : JUMELAGE INTER-HÔPITAUX
Une centaine de malades du Sud pris en charge à Ouargla au premier semestre 2015


Au moins 105 malades, issus de différentes régions du Sud, ont été pris en charge, durant le premier semestre de 2015, à l’Etablissement public hospitalier Mohamed-Boudiaf de Ouargla dans le cadre d'un jumelage inter-hôpitaux du nord et du sud du pays, a-t-on appris mardi de la Direction de la santé et de la population (DSP) de Ouargla.
Encadrées par des équipes médicales spécialisées, dépêchées des Centres hospitalo-universitaires Mustapha-Pacha, Béni-Messous et Ben-Aknoun, et de la Clinique centrale des brûlés (CCB-A) d’Alger, les interventions chirurgicales menées dans ce cadre ont profité à des patients de Djelfa, Ghardaïa, Tamanrasset, Illizi, El-Oued et Ouargla. Concernant les activités menées au titre du jumelage, la DSP fait état de 62 malades ayant bénéficié en mai dernier d’interventions orthopédiques, assurées sous la conduite du Pr Abderrahmane Benbouzid (CHU Ben-Aknoun), consistant en la pose de prothèses du genou, de hanches, en plus de 18 autres personnes opérées pour le plexus brachial (épaule et clavicule) et pour le ménisque. S’agissant de la chirurgie pédiatrique, la DSP a fait état aussi de 11 enfants, âgés entre 1 et 6 ans, ayant bénéficié de la pose d’implants cochléaires, menée par une équipe de trois spécialistes en ORL, conduite par le Pr Djamel Djenaoui (CHU Mustapha-Pacha). Les opérations de jumelage ont permis aussi la prise en charge de malades du Sud pour des interventions visant à corriger des malformations congénitales sur 19 enfants âgés entre 10 jours et 12 ans et présentant des malformations sur les appareils digestif et génital. Pour la prise en charge des brûlés, et dans un but de leur épargner les déplacements vers les structures du nord du pays, 12 personnes, victimes de brûlures de 2e et 3e degré, ont été prises en charge au niveau de l’EPH de Touggourt (160 km au nord de Ouargla) par une équipe de la Clinique centrale des brûlés d’Alger (CCB-A). Selon la DSP, 14 autres ont bénéficié, entre le 24 et 29 mai dernier, d’opérations réparatrices esthétiques et de pansement, en plus de l’organisation de 59 consultations médicales. Concernant la formation médicale continue, il est relevé la signature d’une convention portant formation de praticiens de l’hôpital Mohamed-Boudiaf de Ouargla, par une équipe médicale spécialisée en oncologie pédiatrique du CHU Mustapha- Pacha. Les conventions de jumelage liant les établissements hospitaliers du nord et du sud du pays ont été «fructueuses», aussi bien pour les malades en matière de prise en charge que pour les staffs médicaux du Sud, en leur permettant de se perfectionner, d’acquérir de nouvelles expériences et de s’initier aux nouvelles technologies médicales, a-t- on estimé à la DSP.
APS

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site