Mardi 1er septembre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
Contribution
A fonds perdus  
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Monde : Nigeria
Près de 80 personnes tuées par Boko Haram dans trois villages


Près de 80 personnes ont été tuées ces deux derniers jours par des terroristes du groupe islamiste Boko Haram dans l'attaque de trois villages du nord-est du Nigeria, ont indiqué lundi des habitants. Les islamistes se sont lancés à l'assaut à cheval, tuant 68 personnes dans le village de Baanu vendredi soir et onze autres dans deux localités voisines samedi et dimanche, ont précisé des habitants de l'Etat de Borno et un membre d'une milice d'auto-défense locale. «Selon nos informations, des hommes de Boko Haram venus à cheval ont ouvert le feu» dans le village de Baanu vers 20H30, provoquant la mort de 68 personnes, a déclaré à l'AFP Babakura Kolo, qui combat dans une milice anti-Boko Haram. Un villageois, Aisami Ari, a confirmé ce bilan après s'être réfugié samedi à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno.
«Les assaillants sont arrivés sur des chevaux vers huit heures et demi du soir et ont commencé à tirer de manière sporadique. Tout le village a été plongé dans la confusion et tout le monde a fui. Nous sommes revenus après leur départ et avons découvert qu'ils avaient tué 68 personnes», a-t-il raconté. Un responsable gouvernemental parlant sous couvert de l'anonymat a cependant limité le bilan à 56 morts.
M. Kolo a ajouté que quatre personnes avaient également été tuées samedi par des membres de Boko Haram dans le village de Karnuwa, proche de Baanu.
«Les victimes sont l'imam du village, son fils et deux voisins», a-t-il dit.
Enfin, un habitant, Saleh Musa, a rapporté qu'une troisième attaque s'était produite dimanche dans le village de Hambagda où sept habitants ont été tués et cinq blessés.
Les violences de Boko Haram et la répression par l'Etat nigérian ont fait plus de 15 000 morts et 1,5 million de déplacés en six ans d'une campagne violente.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site