Jeudi 3 septembre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Contribution
Ce monde qui bouge
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Le Général Hassan Terro !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Les autorités sont formelles ! Même à 10 dollars le baril, les
universités…

… d’été de Madani Mezrag pourront
encore se tenir !

ça y est ! S’il y avait encore quelques doutes, ils viennent d’être levés. Nous vivons le moment du Grand N’importe Quoi en Algérie. D’abord, le général Hassan, figure de la lutte contre les terroristes, qui se fait choper, embastiller. Puis, quelques jours après, le général Hassan qui se fait libérer. D’abord, Hassan Terro. Puis, Hassan Taxi, celui qu’il a pris pour rentrer chez lui après cinq jours de détention. Je ne sais s’il y aura Hassan Niya ! Mais y a des chances. Le pôv’ homme va lire les déclarations faites autour de son arrestation et il va découvrir estomaqué qu’il est le seul général au monde à avoir été farouchement défendu par un leader trotskyste ! Unique ! Et comme ils estiment là-haut, dans le Palais que nos zygomatiques n’ont pas assez bougé, activé, ils envoient leur show-man attitré, Amar Ghoul porter l’humour du Grand N’importe Quoi à son niveau le plus psychédélique. L’homme par qui le tourisme n’arrivera jamais en Algérie a réuni les cadres de son parti. Et que leur a-t-il sorti comme trouvaille lors de cette réunion ? Une initiative qui aurait à coup sûr réussi à faire sourire Buster Keaton lui-même, c’est dire : «J’en appelle aux patriotes de ce pays pour que nous édifions ensemble une muraille afin de protéger l’Algérie.» C’est-à-dire que le mec qui n’a pas été foutu de tracer le bout du bout d’une route praticable, qui n’a pas été en mesure de creuser un tunnel qui ne s’effondre pas quelques minutes après son inauguration, qui conçoit des trémies qui se transforment miraculeusement en retenues collinaires dès la première ondée, cet homme-là, sans rougir, sans gêne aucune se propose d’édifier une muraille qui protégerait le pays. Wallah Ya Djemâa qu’une muraille censée protéger l’Algérie et dont le maître d’œuvre serait Amar Ghoul, moi ça ne me rassurerait pas du tout. Je ne dormirais que d’un œil si, par exemple, disons dans l’actuelle tension qui règne à notre frontière avec le Maroc, nous ne puissions compter que sur un mur livré par le maçon Ghoul. Quoi qu’il en soit, je ne peux croire une seconde que la succession de ces sketches soit le fruit pourri d’un simple hasard. C’est impossible ! Ce ne peut être que le résultat d’un vrai boulot de spécialistes. Y a dû y avoir des castings d’enfer pour réunir en si peu de temps autant d’humoristes patentés. Des équipes ont bossé nuit et jour pour monter ces «Alger du rire». Et à voir la qualité des shows, je pense qu’il n’y a pas eu un réalisateur, un seul scénariste, mais plusieurs. Et oui ! Pour arriver à ce Grand N’importe Quoi, il aura sûrement fallu plusieurs paires de mains. Alors, bravo, l’équipe ! Magnifique, les frères ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez-vous que le prix du pétrole va se maintenir à plus de 50 dollars le baril ?
Oui : 33,5%
Non : 60,92%
Sans opinion : 5,58%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site