Mardi 29 septembre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Digoutage
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : LE FFS CÉLÈBRE, AUJOURD’HUI, SON 52e ANNIVERSAIRE
La «fidélité à l’héritage historique»


Aujourd’hui, le FFS célèbre le 52e anniversaire de sa création. A l’occasion, la direction nationale du parti prévoit de tenir un rassemblement au lieu même où, le 29 septembre 1963, Hocine Aït-Ahmed proclamait la naissance officielle du Front.
M. Kebci - Alger (Le Soir)
- C’était sur l’esplanade de l’ex-mairie de la ville des genêts, Tizi-Ouzou, transformée ces dernières années en musée, un espace symbole, devenu passage obligé, voire même point de chute de toutes les manifestations, nombreuses, que Tizi-Ouzou aura connues depuis, pour des prises de parole.
Et aujourd’hui, dans le sillage du slogan choisi à l’occasion, «Fidélité à notre héritage historique et à nos valeurs», la direction nationale du FFS s’y rendra pour un moment de remémoration mais aussi pour signifier sa détermination à toujours militer «pour un changement pacifique et démocratique du régime politique et la mise en place d’un Etat de droit», le parti ayant été créé pour «faire face au coup de force perpétré contre la légitimité populaire et pour s’opposer à la dictature et au parti unique, installés au lendemain de l’indépendance». Elle estime que «les 52 années d’existence du parti sont synonymes d’un engagement permanent en faveur de la liberté, de la démocratie, de la justice sociale, des droits de l’Homme ; un engagement en faveur de l’Algérie en tant qu’Etat, Nation et Société». A l’occasion, il est attendu l’intervention du premier secrétaire national du Front ainsi qu’un membre de l’instance présidentielle et probablement celle du commandant Lakhdar Bouregaâ qui avait proclamé la création du FFS à Médéa, sa wilaya de naissance.
Auparavant, dans la matinée, il sera procédé à l’inauguration d’une stèle érigée au cimetière de M’douha à la mémoire de 11 martyrs du FFS, qui a subi des travaux de restauration.
Ces martyrs que sont Saïd Ouaked, Méziane Gadi, Mohamed Hachemi, Amar Mezdad, Amar Kaced, Ali Tahri, Rachid Belkacemi, Saïd Bessad, Saâdi et Brahim Aouadhi et Abderahmane Tiak étaient tombés au champ d’honneur lors d’un accrochage à Taguemount-Oukerrouche, dans la région des Ath-Douala, les ayant opposés à des éléments de l’ANP au mois d’avril 1964. Leurs corps seront ramenés et enterrés dans une fosse commune au cimetière de M’douha.
Selon le chargé de la communication du FFS, en sus de cette cérémonie, des activités commémoratives de l’événement sont prévues à l’initiative des fédérations de wilaya du parti auxquelles toute la liberté d’agir pour ce faire a été concédée.
C’est ainsi que deux conférences sont prévues vendredi prochain à Bouira et à Boumerdès avant deux autres activités similaires qui se tiendront le lendemain samedi, à Kherrata et à Akfadou, dans la wilaya de Béjaïa.
Un programme commémoratif qui se poursuivra, affirme Youcef Aouchiche qui a rappelé que des conférences ont déjà eu lieu, l’une à Boghni et l’autre à Aghribs, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, la semaine dernière.
M. K.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site