Lundi 5 octobre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Monde
Kiosque arabe  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : Édition
Le ministre de la Culture souligne l’importance d’organiser le marché du livre


Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a souligné, à Constantine, l’importance de l’organisation du marché du livre dans l’objectif de réguler ce champ professionnel. Intervenant au cours d’un point de presse, en marge d’une visite de travail de deux jours à Constantine, le ministre a ajouté que l’approbation du texte portant organisation du marché de l’édition servira autant les éditeurs que les auteurs et les distributeurs.
«Parler du livre, c’est parler de l’édition», a souligné M. Mihoubi, évoquant le «chaos» qui a caractérisé ce marché, l’édition, selon lui, n’obéissant plus, ces dernières années, aux normes qui déterminent les prérogatives de chaque partie.
Le ministre qui venait d’inaugurer, sur l’esplanade Ahmed-Bey (centre-ville), la seconde édition d’un Salon national du livre, a précisé que ce texte permettra de faire un «tri» sur la scène culturelle, avant de rappeler que durant les 15 dernières années le nombre d’éditeurs, aujourd’hui au nombre de 857, a connu une «augmentation substantielle», sans compter les éditeurs «non professionnels». M. Mihoubi, qui a particulièrement insisté sur le «professionnalisme» des éditeurs afin d’améliorer la qualité du livre en Algérie a sillonné les différents stands du salon qui voit la participation de plus de 60 maisons d’édition.
S’enquérant des préoccupations des exposants, il a souhaité que Constantine,
capitale de la culture arabe 2015, organise «une autre exposition de livres, encore plus importante, avant la fin de la manifestation culturelle».
M. Mihoubi a également indiqué que les livres retenus dans le cadre de l’événement phare de la ville des Ponts seront «édités progressivement», surtout, a-t-il dit, que ces ouvrages, au nombre de 38, évoquent la richesse de la cité du Rocher et dépeignent avec art le précieux patrimoine de cette ville millénaire.
Le ministre de la Culture s’est ensuite rendu à la grande salle de spectacles
Ahmed-Bey où il assisté, aux côtés des autorités de la wilaya de Constantine, à la soirée de clôture des semaines culturelles des wilayas de Mascara et Biskra, organisées dans le cadre de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015».

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site