Lundi 5 octobre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Monde
Kiosque arabe  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
     
Edition du jour
Nos archives en HTML


L’appel historique de la Gaule !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
Haddad rend hommage à Abdelaziz Bouteflika et appelle
les politiques à laisser la place aux jeunes.

A Saïd ?

Si je fais bien les comptes, voyons voir : nous avons Saâdani fraîchement revenu des Lieux-Saints de la Catastrophe… sain et sauf, qui nous propose de construire tous ensemble, maçons de toutes les sensibilités réunis, un front pour soutenir le programme de son programmateur-chef, Abdekka. Nous avons aussi Ouyahia qui, à peine rappelé, a invité l’Alliance à se… reconstruire encore plus solidement, à se repasser l’Alliance au doigt, à se remarier entre nymphes du Palais. Et puis, nous avons Ghoul, l’homme qui fantasmait sur un demi-million de lits à remplir – petit coquin ! – et qui, lui, nous proposait ni plus ni moins que d’élever une muraille sur laquelle se fracasseraient tous les ennemis de l’Algérie. Mon Dieu que d’édifices ! Que d’appels à la construction en groupe. Un Front. Une Alliance. Une Muraille. Comment se fait-il qu’avec autant de bâtisseurs avérés, de maîtres de chantiers aussi chevronnés, l’Algérie peine à rester debout, vacille à tout-va et soit aussi mal bâtie ? Nous devrions pourtant être le pays au monde le mieux construit, le plus solidement enraciné au sol, avec des piliers plongeant loin dans les entrailles de la terre leurs barres de fer de 16 et de 22. La justice tant civile que militaire devrait se pencher sur cette anomalie. Elle se penche tellement en ce moment, qu’un «penchage» de plus ne devrait pas trop l’agiter, la perturber du bulbe. Certains indices troublants devraient attirer l’attention des magistrats vigilants. Comme ce phénomène étrange de maçons-chefs, d’entrepreneurs politiques de premier plan qui nous appellent à construire ici, en Algérie, des Fronts, des Alliances et des Murailles mais qui préfèrent vivre ailleurs, entre autres en France. C’est comme si j’étais agent immobilier, que je te vantais un produit, une villa ou un appartement en Algérie, mais que je refusais énergiquement ton invitation à y passer une nuit une fois ce bien par toi acquis. De quoi ont peur les maçons-chefs qui ne résident pas sur les lieux des chantiers dont ils font pourtant la promotion quotidienne ? Que le ciel leur tombe sur la tête. Allons ! Allons ! Cette peur est gauloise. La Gaule, ce pays où ils vont se reposer une fois leurs appels épuisants à construire des Fronts en Algérie lancés. Lancés en l’air ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

Dernier sondage 
Pensez-vous que l’USMA a une chance de remporter la Coupe d’Afrique ?
Oui : 51,91%
Non : 41,58 %
Sans opinion : 6,51%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site