Mercredi 28 octobre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Tendances  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
Edition du jour
Nos archives en HTML


Ne souriez pas, vous êtes filmés
par un dramaturge !

Par Hakim Laâlam  
Email : hlaalam@gmail.com
Selon Washington, l’Algérie a fait de grands progrès en
matière de blanchiment d’argent. C’est vrai !

Il est de plus en plus blanc !

Un humoriste à la tête du Guatemala ! Ils en ont de la chance, les Guatémaltèques ! Nous, nous n’avons eu droit, à quelques exceptions près, qu’à des…dramaturges pour nous non-diriger depuis 1962. A chacun son sort, nom d’une pipe qui va bientôt se casser ! En même temps, ne nous plaignons pas. De Ben-Bella à Boutef’ en passant par Boumediène, tous nous ont promis des larmes et du sang. Reconnaissons-leur au moins ça, ils ont tenu leurs promesses, les bougres. Surtout pour la partie sang ! Et aujourd’hui, la règle se confirme. Aux commandes, un grand dramaturge. Il plante les quatre roues du fauteuil devant ses ministres et leur donne le script : «The Austérité !» ou comment imposer à 40 millions d’hères dont les ceintures sont déjà fixées au dernier grade d’encore trouer plus serré. Un humoriste aurait fait ça, tu en aurais ri, et tu aurais même applaudi et crié à la cantonade «quel sacré farceur que celui-là». Eh ben là, non ! Tu ne ris pas, parce que le bonhomme est sérieux, il fait dans le drame, n’a jamais touché à une œuvre humoristique, légère. Il est étalonné comme ça ! Dans le sérail, y en a bien un qui s’est essayé à faire des vannes, à détendre un peu l’atmosphère lourde créée par le châtelain. Purée de bonsoir qu’est-ce qui s’est abattu sur sa pauvre tête à Sellal ! «Mais pour qui se prend-il ce guignol ? Faut qu’il arrête ses blagues lourdingues» et autres critiques acerbes, pour ne pas dire acides. Ah ! Le triste sort des humoristes algériens ! Il suffit que l’un d’eux pointe le bout d’une blague en politique pour qu’on lui coupe la chique. A croire que nous avons pris goût aux seuls dramaturges, aux Tristus ! Des larmes et du sang, pas un zygomatique qui bouge, sinon, carton, bang ! Bang ! Même sur des trucs basiques, ils sont tristes à mourir les mecs du château. Prenez cette histoire de brouille entre Alger et Paris à cause d’une fouille du ministre de la Com’ par les «Pafistes» français. Vous savez ce qu’il leur a dit Lamamra, notre ministre des Affaires étrangères, aux cousins gaulois lorsqu’ils sont venus en visite chez nous ces dernières heures ? Textuellement : «Nous voulons une relation sans aucun nuage !» Bon Dieu ! Mais alors, en hiver, par temps de brume, on rompt nos relations ou alors on va à la cueillette de la fraise des bois ? C’est pas génial cette phrase de Lamamra ? Ben si ! Partout ailleurs on aurait applaudi au sens de l’humour du gars, à l’art du stand-up de Si Ramtane. Sauf chez nous. Parce qu’il n’a même pas fait exprès d’être drôle not’ ministre. Quel drame tout ce talent non reconnu ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 3657

Dernier sondage 
Pensez-vous que le prix de l’électricité et du gaz va augmenter en 2016 ?
Oui : 78,25%
Non : 18,66%
Sans opinion : 3,09%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site