Samedi 14 novembre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Contribution
Lettre de province  
Digoutage
Soirmagazine
Pousse avec eux
     
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
Edition du jour
Nos archives en HTML


Société : NAÂMA
Plus de 5 400 mines neutralisées par l’ANP


Les autorités militaires de la 2°RM ont procédé à la remise de la cinquième tranche des zones assainies des mines aux autorités civiles de trois communes de la wilaya de Naâma.
A l’issue de ces trois opérations de déminage similaires, effectuées sur des centaines d’hectares, 3 468 mines de différentes puissances (antipersonnel, anti-groupes et éclairantes), datant de l’ère coloniale, ont été neutralisées et détruites dans la commune de Mekmen-Ben-Amar, 1 720 à Aïn-Ben-Khelil et 234 à Sfissifa.
La cérémonie s’est déroulée ce mardi 10/11, par la signature d’un protocole de remise des zones déminées, en présence également des victimes de ces engins de la mort ainsi que des représentants de la société civile. Pour rappel, quelque 11 millions de mines ont été semées par l’occupant sur les bandes frontalières est et ouest, connues sous l’appellation sinistre des lignes Challe et Morice.
La ligne Morice du nom du ministre de la Défense André Morice, d’une longueur de 460 km a été constituée avec du fil barbelé à partir de juillet 1957 sur la bande longeant la frontière avec la Tunisie. Tandis que la ligne Challe, du nom du général Maurice Challe, commandant en chef en Algérie de 1958 à 1960, d’une longueur de 700 km a été constituée le long de la frontière avec le Maroc.
L’Algérie qui a ratifié le traité d’Ottawa portant destruction des mines, ratifié d’ailleurs par plus de 120 pays en décembre 1997 et qui englobe aujourd’hui 162 pays, a effectué plusieurs opérations de déminage, où plus de 9 millions de mines ont été déterrées et détruites par les éléments de l’ANP depuis 1962.
B. Henine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site