Dimanche 15 novembre 2015
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Ici mieux que là-bas  
Digoutage
Pousse avec eux
 

Le soir videos


Video sur Youtube

 
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : Qualifications africaines du Mondial-2016 (2e tour, aller) : Tanzanie 2 – Algérie 2
Cauchemar et espoirs


Partis en Tanzanie avec un effectif relativement diminué, mentalement affaibli, les Verts n’avaient pas à espérer une meilleure entrée en matière dans ces qualifications africaines du Mondial-2018. Le 2-2 réalisé par les Verts, hier à Dar Es-Salaam, laisse les portes de l’espoir grandes ouvertes. Mais que de frayeurs à l’occasion de cette première manche devant les Taifa Stars qui n’ont pas encore rendu les armes !
Mohamed Bouchama - Alger (Le Soir)
- Les appréhensions allaient se confirmer d’entrée de match. On jouait à peine trois minutes quand, sur une première alerte, un débordement d’Ulimwengu à droite qui déroutait Ghoulam d’un double crochet suivi d’un retrait dans les six yards, Maguri trouvait le moyen d’envoyer le cuir largement au dessus des bois de M’Bolhi.
Le portier algérien dont c’était le retour en sélection après neuf mois d’absence, sera dès lors constamment sollicité par les avants tanzaniens. De loin et de près, au sol comme dans les airs.
Le danger venait de partout. Surtout de Samatta, particulièrement actif dans la zone de vérité algérienne. N’était-ce un manque d’inspiration et d’efficacité dans les 18 mètres algériens, l’attaquant du TP Mazembe, bourreau de l’USMA la semaine dernière en finale de la Champions League africaine, pouvait jubiler en de nombreuses occasions. Face à la défense statique mise sur pied par Gourcuff, Samatta a foudroyé la barre transversale (20’), puis a obligé Medjani à repousser une balle qui allait droit au fond des filets de M’Bolhi, mis dans le vent par le véloce avant du TPM (33’) avant de buter sur le gardien algérien dans un inédit face-à-face (39’).
Et Samatta n’était pas le seul à mettre en difficulté l’arrière-garde algérienne. Son équipier, Maguri qui avait ouvert les hostilités reviendra durant les dix dernières minutes de la première période pour, encore fois, montrer l’inexistence, la transparence du quatuor défenseur de l’EN algérienne. Une fois à la 36’ quand, face à M’Bolhi, il ajustera son tir à bout portant puis quand il reprendra victorieusement un ballon venu de la gauche pour ajuster de la tête le portier algérien (43’). Une réalisation des plus logiques face à un bloc défensif composé à la hussarde et déboussolé par les incessants rushs adverses.Le team algérien, lui, s’essaya en de rares opportunités à forcer le rideau tanzanien fixé à partir de la ligne médiane. Aucune des tentatives timides, faut-il le souligner, n’a mis en difficulté Mustafa et ses défenseurs.

Slimani-Samatta, duel de goleadors
De telles insuffisances allaient être réaffirmées dès la reprise. Gourcuff qui avait initié un premier changement, en incorporant Bentaleb à la place de Belfodil, sera surpris au bout de la dixième minute. Samatta parti depuis les 35 minutes se faufila dans le périmètre algérien sans être inquiété. A l’approche des 18 mètres, le buteur-maison n’avait qu’à ajuster M’Bolhi d’un plat du pied puissant et précis (55’). Un but qui enflammera le temple de Dar Es-Salaam et refroidit la ferveur des Algériens qui croyaient, au retour des vestiaires, que l’adversaire allait reculer pour sauvegarder son maigre acquis de la première mi-temps. Et la catastrophe sera évitée de peu. M’Bolhi et sa défense assaillie comme jamais vont suivre des yeux le bombardement de leurs quartiers. Un siège en règle qui étouffera l’équipe de Gourcuff. Etouffée mais pas asphyxiée. Un éclair de Mesloub offre à Slimani son dix-septième but en sélection et le but de l’espoir pour les Verts (71’). Puis, le même Slimani, servi en profondeur par Mahrez, récidivera en débordant le gardien tanzanien pour planter la seconde banderille algérienne, la 18e depuis que l’enfant de Aïn-Bénian a rejoint l’EN. Un miracle que ce nul positif ramené des terres tanzaniennes mais qu’il faudrait confirmer mardi soir à Blida. Le chemin vers Russie-2018 ne fait que commencer.
M. B.

Fiche technique
Dar Es-Salaam, Benjamin Mkapa National Stadium, temps chaud, terrain à peine praticable, affluence nombreuse, arbitrage de M. Mahamadou Keita (Mali) assisté de ses compatriotes Balla Diarra et Drissa Niare. 4e arbitre : Harouna Coulibaly (Mali). Commissaire au match.
Buts : Maguri (43’), Samatta (55’) Tanzanie, Slimani (71’ et 75’) Algérie.
Avts : Mao Himid (81’) Tanzanie, Bentaleb (82’) Algérie.
Tanzanie : A. Mustafa, Mngwali Hadji, Nadir Haroub, Kelvin Yondan, Shomari Kapombe, Mao Himid, Mudathir Yahya Abbas (Said Juma, 66’), Farid Mussa, Elias Maguri (Mrisho Ngassa, 66’), Thomas Ulimwengu, Ally Samatta. Entr. : Mkwasa.
Algérie : M’Bolhi, Zeffane, Ghoulam, Mandi, Medjani, Taïder (Belkaroui, 60’), Guedioura, Mesloub, Mahrez, Slimani (Bounedjah, 88’), Belfodil (Bentaleb, 46’). Entr. : Gourcuff.

Résultats
Mercredi
Soudan-Zambie 0-1
Mozambique-Gabon 1-0
Jeudi
Burundi-RD Congo 2-3
Namibie-Guinée 0-1
Bénin-Burkina Faso 2-1
Togo-Ouganda 0-1
Maroc-Guinée équatoriale 2-0
Hier
Madagascar-Sénégal 2-2
Comores-Ghana 0-0
Kenya-Cap-Vert 1-0
Libye-Rwanda 1-0
Angola-Afrique du Sud 1-3
Niger-Cameroun 0-3
Liberia-Côte d’Ivoire 0-1
Mauritanie-Tunisie 1-2
Swaziland-Nigeria 0-0
Ethiopie-Congo 3-4
Tanzanie-Algérie 2-2
Tchad-Egypte 1-0
Botswana-Mali (N.P.)

Programme des matchs retour (en heure algérienne)
Joué hier
Gabon-Mozambique
Aujourd’hui, dimanche 15 novembre
Ouganda-Togo (14h)
Zambie-Soudan (14h)
RD Congo-Burundi (15h30)
Guinée Equatoriale-Maroc (16h)
Guinée-Namibie (20h)
Mardi 17 novembre
Rwanda-Libye (14h30)
Cameroun-Niger (15h)
Ghana-Comores (16h)
Nigeria-Swaziland (16h)
Congo-Ethiopie (16h)
Egypte-Tchad (17h30)
Tunisie-Mauritanie (18h)
Afrique du Sud-Angola (18h)
Côte d’Ivoire-Liberia (18h)
Burkina Faso-Bénin (19h)
Algérie-Tanzanie (19h15)
Mali-Botswana (20h)
Cap-Vert-Kenya (20h)
Sénégal-Madagascar (20h)

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site