Lundi 25 janvier 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Contribution
Kiosque arabe  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


Actualités : FONDS DE RÉGULATION DES RECETTES
Forte chute des versements et poursuite des prélèvements en 2015


Faiblement alimenté en 2015, le Fonds de régulation des recettes (FFR) a pourtant continué à être sollicité pour financer l’important déficit du Trésor public.
Cherif Bennaceur - Alger (Le Soir) - Les versements au Fonds de régulation des recettes (FRR) ont chuté de plus de 80% durant les 10 premiers mois de l'année 2015 en s'établissant à 255,95 milliards de dinars contre 1 307,36 milliards de dinars durant la même période de 2014. C’est ce que l’agence nationale de presse rapportait hier selon des indications du ministère des Finances. Quant aux prélèvements opérés à partir de ce Fonds, destinés à financer le déficit du Trésor public, ils ont atteint 1 850 milliards de dinars entre janvier et octobre 2015 contre 2 965,67 milliards de dinars durant la même période de 2014. A rappeler que les avoirs du FRR, un fonds alimenté par l'écart entre la fiscalité pétrolière effectivement recouvrée et celle budgétisée sur la base de 37 dollars/baril, étaient de 4488,2 milliards de dinars à la fin 2014. Durant les années précédentes, lorsque le baril de brut valait 100 dollars et plus, le FRR était alimenté dès les mois d'avril-mai de chaque année, alors qu'en 2015, en raison de la chute drastique des cours pétroliers, le fonds n'avait commencé à être alimenté qu'à partir de septembre dernier. Ce qui signifie que le FRR n'a enregistré aucune plus-value durant les huit premiers mois de 2015, alors que les prélèvements ont continué à être opérés. La fiscalité pétrolière recouvrée durant les dix premiers mois de 2015 a totalisé 1 978,9 milliards de dinars contre 2 885 milliards de dinars durant la même période de 2014, soit une baisse de 31,4% en un an. La fiscalité budgétisée dans la loi de finances complémentaire 2015 a été de 1 722,94 milliards de dinars. Quant aux recouvrements de la fiscalité ordinaire, ils ont atteint 1897,65 milliards de dinars durant les dix premiers mois de 2015 contre 1 720,63 milliards de dinars sur la même période en 2014 (+10,3%). Les recettes budgétaires effectives ont totalisé 4030,19 milliards de dinars durant la même période contre des dépenses budgétaires de 6 244 mds DA, soit un déficit global du Trésor de 2 338,83 milliards de dinars, financé essentiellement à partir du FRR (contre un déficit de 2264,55 milliards de dinars durant la même période en 2014). A souligner que la moyenne annuelle des prix du brut algérien (le Sahara Blend) est passée à 52,79 dollars en 2015 contre 99,68 dollars en 2014, en chute de 47% sur un an.
C. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site