Lundi 21 mars 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Reportage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Le Soir Auto : Salon auto d’Alger

Peugeot
Une «Griffe» pour la revente

Le constructeur Peugeot, et comme à ses habitudes, propose un stand d’un niveau de qualité conforme aux standards internationaux avec la présence d’un concept futuriste qui renseigne sur les prochaines évolutions technologiques et stylistiques qui se préparent en coulisses dans les centres de développement du groupe. Pour l’édition de cette année, les visiteurs ont découvert un concept innovant, Quartz, une série spéciale de 208, appelée Eclipse et une offre concernant le véhicule d’occasion, la « Griffe ».
La soirée inaugurale a été marquée par l’intervention du directeur général de la filiale, Yves Peyrot des Gachons, qui a rappelé le contexte difficile et particulier dans lequel se déroule le salon mais qui n’a pas empêché la marque française de se démarquer à travers une cérémonie conviviale haute en couleur et en musique.
Le directeur du marketing, Adel Zerrouk se chargera de détailler l’offre d’aide à la revente qui ne manquera pas de redorer l’image du marché de l’occasion et surtout conférer de la sérénité et de la confiance à l’acte de vente d’une voiture d’occasion. Cette opération concerne naturellement les véhicules de marque Peugeot et est effectuée par le biais d’une certification et d’une garantie de 6 mois sur le moteur, la boîte, le pont ainsi qu’une assistance au profit de l’acheteur.
Ce programme d’aide à la revente repérable à travers une vignette apposée sur le véhicule est réalisé en partenariat avec le site de vente Ouedkniss. Il concerne la vérification au scanner de 50 points de contrôle pour un véhicule de moins de 6 ans d’âge et ayant roulé au plus 150 000 km.
L’autre innovation annoncée par Peugeot, c’est le lancement du concept Nomad, une mission de proximité et de rapprochement avec les clients en matière de service après-vente dans les différentes régions du pays. C’est un camion atelier avec un espace show-room qui sillonnera le pays en vue de sensibiliser les clients à la nécessité de recourir aux professionnels pour les opérations d’entretien et de réparation et aussi à la pièce de rechange d’origine. Cette caravane effectuera plusieurs tournées à travers le pays avec des haltes dans les principales villes qu’elle aura à visiter.
Peugeot Professionnel est une autre offre autour de la gamme utilitaire destinée à des utilisations professionnelles particulières.
Au plan produit, le stand de Peugeot présente à ses visiteurs le concept Quartz, un bolide qui suscite les curiosités par ses lignes qui expriment à la fois le dynamisme et la robustesse et ses matériaux raffinés et nobles le positionnent dans un segment haut de gamme. Sous son capot, Quartz est équipé d’un moteur essence de 1.6 L de cylindrée et développant 270 ch associé à 2 moteurs électriques de 130 ch, soit une puissance cumulée de l’ordre de 500 ch.
La 208 Eclipse, et comme son appellation l’indique, est limitée à seulement 50 exemplaires. Elle bénéficie d’une dotation en équipements de confort et de sécurité spécifique.
Pour le reste, nous retrouvons l’essentiel des modèles de Peugeot mais sans les disponibilités tant espérées par les visiteurs.

Citroën
Cap sur la qualité de service

C’est une présence remarquée en dépit de la crise. Des nouveautés et également un concept, le Citroën Aircross qui semble d’ores et déjà préfigurer des futurs modèles de la marque. On relèvera par ailleurs la présence du directeur du marketing et sport chez Citroën, Arnaud Belloni, qui renseigne de l’intérêt de la marque pour le Salon d’Alger.
Intervenant au cours d’une conférence de presse, le DG de Saïda, filiale du groupe GBH, évoquera les changements profonds que connaît la marque depuis quelques années, la gamme qui se mue, se modernise et s’adapte aux attentes d’une clientèle de plus en plus exigeante. Il soulignera aussi qu’en dépit d’une conjoncture complexe, la marque Citroën a su faire évoluer ses parts de marché et améliorer sensiblement la qualité de ses prestations notamment dans le domaine du service après-vente. Il relèvera la fidélité de la clientèle et sa satisfaction par rapport à la qualité de ces prestations et des véhicules badgés au losange. La formation est l’autre bataille menée par Saïda avec un programme global de près de 6 000 heures pour permettre à des jeunes apprentis d’acquérir les fondements des métiers de l’automobile.
Pour l’année 2016, Citroën Algérie prévoit d’abord de renforcer sa présence dans le pays et d’améliorer son classement dans le palmarès. De même qu’il est attendu l’enrichissement de la gamme avec l’arrivée des dernières créations du constructeur, à l’image du nouveau Jumpy, du Space Tourer, C-Picasso, la nouvelle C3 et surtout la C-Elysée, revue et corrigée après les ratages de son lancement.
On ajoutera un renforcement des efforts d’amélioration des prestations dans le SAV et la mise en ligne de l’application «Advisor Citroën.dz» qui offrira aux clients de noter par internet la qualité de ces prestations et qui constituera une opportunité pour les responsables de Saïda d’en faire le suivi.

Cima Motors
Des voitures à 750 000 DA

Le groupe multimarque Cima Motors fait une présence remarquée au Salon d’Alger. Un pavillon entièrement réservé à ses différentes marques et surtout l’annonce officielle du lancement du label coréen, Hyundai avec sa gamme de véhicules particuliers.
Le responsable de la société, Bilel Tahkout, précisera, au cours d’une rencontre avec la presse, que chacune des marques que son groupe représente «sera érigée en entité autonome avec ses moyens et ses structures et que le service après-vente sera assuré dans le respect des standards internationaux et les normes de chaque constructeur».
Concernant Hyundai, Tahkout dira que les négociations avec les Coréens «datent de plus d’une année et n’ont abouti qu’après que des responsables de la marque eurent vérifié à plusieurs reprises l’aptitude de Cima Motors à commercialiser correctement leurs produits». Ainsi, c’est toute la gamme VP qui sera progressivement proposée aux clients et dès que la situation du marché national s’améliore. A ce sujet, on apprend que des dossiers ont été déposés auprès des autorités compétentes en vue de l’obtention des licences d’importation. Par ailleurs, il nous a été confirmé que le projet d’usine de montage de véhicules de la marque iranienne Saipa est en bonne voie de réalisation et que « les premières voitures en sortiront au cours du mois de janvier 2017. 6 modèles seront assemblés à Sétif, 5 VP, des berlines sedan et hatcback ainsi qu’un modèle utilitaire, une petite fourgonnette». La grille tarifaire est d’ores et déjà établie et débuterait à partir de 750 000 DA et que ces produits seront naturellement éligibles au crédit automobile.
Cette usine aura une capacité de montage de 20 000 unités dans une première phase avant une montée en cadence évolutive. Le coût de ce projet approcherait le montant de 300 millions de dollars avec une répartition des parts de 25% pour le constructeur Saipa et 75% pour Cima Motors.
Par ailleurs, on signale la réalisation en parallèle de 5 unités de sous-traitance pour la fabrication de garnitures, de vitres et pare-brise, de jantes, de sièges et de radiateurs et d’échappements. Ceci permettrait, selon Bilel Tahkout, «d’atteindre dès le début de la phase montage un taux d’intégration de 47%. Ce complexe emploiera 1 300 personnes dans les différents corps de métier. Un réseau de succursales et d’agents agréés est mis en place à travers le pays pour assurer la commercialisation, le service après-vente et la disponibilité de la pièce de rechange d’origine».
Le groupe Cima Motors rassemble actuellement 13 marques dont Hyundai, Chevrolet, Opel, Saipa, Brillance, Zoyte, PGO, Carlson, etc. 4 autres labels rejoindraient le collectif de Cima Motors durant l’année en cours.

Carton vert
Une remise de 50 000 DA chez Ssangyong
En ces temps de crise et de disette, il est utile de relever que la seule et unique remise enregistrée au Salon d’Alger millésime 2016 est signalée du côté de la société Emin Auto, représentant officiel de la marque Ssangyong et installé dans le pavillon central.
En effet, celui-ci propose une offre de 50 000 DA sur son modèle fétiche, le Korando, qui vient de bénéficier d’une opération de restylage qui lui procure de nouveaux atouts stylistiques et technologiques pour poursuivre sa conquête de nouvelles parts de marché aussi bien à travers le monde qu’en Algérie, où sa bouille sympathique se fait de plus en plus remarquer sur nos routes.

Parrot
Les solutions multimédias embarquées

Le spécialiste des solutions de communication embarquée, Parrot, et son représentant, la société Confec Algérie, est un fidèle du Salon d’Alger. Son stand est devenu, au fil des éditions, le rendez-vous des passionnés des nouvelles techniques dans ce domaine.
La gamme de produits de téléphonie et de multimédia suscite, en effet, l’engouement des visiteurs d’autant que l’utilité et les performances des kits mains libres Bluetooth apportent un confort de conduite et préserve la sécurité.
Le gérant de la société Parrot Algérie, Yacine Hadj Saïd, revient sur le succès de ses produits auprès des utilisateurs locaux, qui apprécient de plus en plus l’efficacité et la fiabilité de ces produits.
Le représentant de Parrot en Algérie a su, pour sa part, fidéliser une clientèle qui revient à la recherche des nouveautés et des dernières évolutions technologiques. Le téléphone étant aujourd’hui un outil indispensable dans la vie quotidienne, autant recourir aux moyens modernes adaptés qui permettent de sauver des vies et qui sont en conformité avec les réglementations.
Le responsable de Confec Algérie multiplie les initiatives pour convaincre les clients autour de cette solution et apporter, du coup, sa contribution à la réduction des accidents de la circulation dans notre pays. Cette percée dans le marché s’exprime aussi à travers une présence en vitrine auprès des principaux concessionnaires et la présentation de sa gamme de produits. On relève, par ailleurs, la dotation en série sur certaines finitions de véhicules de tablette Parrot affichant une variété d’informations pratiques et utiles. Plusieurs marques font appel à Parrot pour doter certains de leurs modèles de tablettes.
Pour cette édition, la vedette, c’est incontestablement le nouveau Minikit Neo, un kit mains libres qui possède une multitude d’avantages dont la connexion simultanée de 2 téléphones Bluetooth, la synchronisation automatique du répertoire, la reconnaissance vocale, un son clair et ouvert, une activation automatique dès qu’on est installé à bord, une autonomie allant jusqu’à 10 heures en conversation…
L’autre produit phare, c’est aussi la tablette Asteroide Smart avec son large choix d’applications, navigation, radio, et téléphonie. Une véritable station multimédia intégrée avec son écran couleur tactile qui permet de surfer sur une grande variété d’applications.
B. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site