Lundi 21 mars 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Reportage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Régions : MUTUALITÉ AGRICOLE
La CNMA innove


Pour la Mutualité agricole, innover par la mise en place de nouveaux mécanismes assurantiels, c’est être capable de décrypter l'évolution du marché des assurances en vue d’anticiper les risques qu'il génère et apporter des réponses appropriées…
«La CNMA doit être en capacité de répondre à toutes les problématiques des sociétaires, exploitants agricoles dans une approche responsable des risques». Trouver des idées, transformer ces idées en produits, services et partenariats, les commercialiser avec succès, améliorer continuellement l'organisation et les processus sont pour la CNMA des moyens d'assurer son développement et sa pérennité. La Mutualité agricole innove par le conseil, les techniques, les supports d'information qui sont destinés à ses sociétaires et assurés.
Un monde agricole et un marché des assurances en mutation exigent une évolution structurelle et une diversification dans l’offre des produits , des exigences techniques et réglementaires de plus en plus pointues, de nouveaux outils de production, de nouveaux enjeux assurantiels, une multiplication des risques sanitaires et environnementaux, une politique de gestion des risques pérenne, incontournable face à une fréquence plus forte des événements climatiques.
Un marché des assurances concurrentiel avec l’arrivée de nouveaux acteurs qui, de part leurs statuts, peuvent disposer d’intermédiaires d’assurance et de courtiers, alors que la CNMA n’a pas accès à ce type de services de part son statut de mutuelle, si ce n’est la multiplication des journées de sensibilisation, de communication et sa présence sur le terrain et en innovant par la souscription itinérante et mobile de contrats agricoles et autres, ce qui a permis d’augmenter son portefeuille durant l’exercice 2015 et de renforcer sa place d’assureur leader du monde agricole. La Mutualité agricole a dressé sa nouvelle stratégie de développement agricole et rural en se basant prioritairement sur la modernisation de son management et le développement des nouvelles techniques d’assurances agricoles et de répondre favorablement aux besoins du marché par la mise en place de nouveaux produits d’assurance adaptés en vue de s’impliquer davantage dans les actions de prévention des risques.
Un chantier ambitieux a été engagé par la nouvelle direction de la Caisse et qui a mis en place de nouveaux processus de garantie de proximité à travers l’élaboration de tarifs attractifs et appropriés à chaque catégorie de risques ainsi que la mise en place de nouveaux systèmes assurantiels à travers la couverture sociale des agriculteurs et la sécurisation des revenus.
En matière d’assurance, la CNMA a enregistré des performances lui permettant de s’attribuer une place confortable sur le marché des assurances avec 10,5% du chiffre d’affaires du secteur contre 10,2% en 2014, tout en maintenant sa place de leader incontestable dans les assurances agricoles grâce au développement de son volume d’affaires à travers son réseau.
Le chiffre d’affaires 2015 de l’ensemble des compagnies d’assurances en assurances dommages est estimé à 118 milliards de DA contre 117,9 milliards de DA en 2014 soit une augmentation de 0,2%.
Le chiffre d’affaires de la CNMA pour l’exercice 2015 est de 12 451 905 KDA contre 11 267 570 KDA en 2014 soit 11% d’accroissement par rapport à 2014. Cette évolution positive démontre que la Mutualité agricole est la seule compagnie qui a connu un taux d’évolution à deux chiffres dans le secteur alors que le marché des assurances a stagné.
Quant aux assurances agricoles, la CNMA détient toujours la première place avec 2 796 843 KDA avec une part de 75% du secteur et une évolution de 8%. Les règlements des sinistres au 31 décembre 2015 ont progressé de 21% par rapport à la même période en 2014, passant de 5 548 046 KDA à 6 719 477 KDA, ce qui a réhabilité sa crédibilité et a permis le retour de la confiance de ses clients.
La CNMA s’est démarquée durant cet exercice des autres compagnies d’assurances – qui elles, ont recours aux intermédiaires, courtiers d’assurances et agents généraux pour vendre leurs produits – en réalisant ses objectifs grâce à la multiplication d’actions concrètes sur le terrain desservies par un réseau commercial dense englobant 67 Caisses régionales et 414 bureaux locaux de proximité.
L’ambition de la CNMA est de maintenir une offre d’assurance pour tous les agricultures, d’accompagner la mise en place de dispositifs de gestion des risques au plus grand nombre d’assurés et d’agriculteurs, et de proposer des réponses sur mesure et de plus en plus individualisées à des risques de plus en plus complexes.
La CNMA doit être en capacité de répondre à toutes les problématiques des sociétaires, exploitants agricoles dans une approche responsable des risques, et de développer une approche globale en assurances de personnes sur le volet des assurances sociales soit individuelles ou collectives, en santé et prévoyance, retraite et épargne.
R. N.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site