Lundi 21 mars 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Reportage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Régions : CHERCHELL
A quand la réouverture des marchés hebdomadaires de Cherchell et de Sidi Ghilès ?


Les marchés hebdomadaires du jeudi et du dimanche qui existaient dans la ville de Cherchell, à l’instar de l’ex-marché «souk el Khemis», sis dans l’ex-Fort Turc, puis transféré à proximité du stade de Cherchell, ont été supprimés sans crier gare, à la grande surprise des Cherchellois, cela depuis 2014.
Ainsi, les Cherchellois se résignant à une décision de force majeure font l’amer constat d’une situation qui a décontenancé les milliers de citoyens provenant des communes et daïras environnantes et pour qui, ces marchés hebdomadaires constituaient un vivier en produits à bas prix et une aubaine inespérée pour les petites bourses, face à une décrépitude économique et sociale affectant plusieurs familles. Plusieurs pères de famille dont la déception se lisait sur les visages se sont étonnés de l’absence prolongée de ces marchés, et ont affirmé en substance «en supprimant ces marchés hebdomadaires, rien n’a été fait pour pourvoir à leur remplacement ailleurs», clame un citoyen.
D’autre part, un responsable local nous a affirmé que le projet de marché de gros des fruits et légumes sis à «Oued el Hammam» à l’ouest de la ville, «sera transformé et dédié au commerce de détail et de l’alimentation générale et sera probablement transformé en supérette !», nous révèle cet élu.
Précisons, à ce propos, que cet ex-marché de gros prévu à l’origine en 2004 être localisé à l’est de Cherchell , dans l’agglomération d’El Hamidia, a été délocalisé vers l’ouest de la ville et installé en 2008 à Oued el Hammam, pour finalement changer de fonction, cela au moment où 43 marchés nationaux sont dédiés au commerce de gros de fruits et légumes, appuyés par 623 marchés hebdomadaires disséminés au niveau national, dont le marché de gros de Hattatba constitue un apport important, un mastodonte en mesure de desservir le territoire national.
Selon un agrumiculteur, «le projet de marché de gros de fruits et légumes de Oued el Hammam fut dédié aux agriculteurs en provenance de l’ouest de la wilaya de Tipasa, à l’instar de Gouraya, Messelmoun, Damous, Sidi Semiane, Aghbal et aussi, Menaceur et Sidi Amar et non pour être transformé en supérette», clame cet important producteur de fruits et légumes, possédant un verger dans la région.
En marge de ces constats, les autorités de Cherchell, interpellées à propos de ces marchés hebdomadaires, sont catégoriques «des travaux sont en cours pour l’aménagement et la réfection de l’assiette dédiée à ce marché», nous ont affirmé ces derniers.
Quant au marché hebdomadaire de la ville de Sidi Ghilès, le maire de la ville avait déclaré lors du forum de Radio Tipasa, «qu’une étude est lancée quant à son prochain aménagement».
Précisons que les commerçants habitués à ce marché s’empressaient le samedi, jour de marché, d’investir, de très bonne heure, l’immense espace et sa périphérie réservés au déroulement du marché hebdomadaire de Sidi Ghilès, tant prisé par les citadins.
Houari Larbi

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site