Jeudi 24 mars 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Contribution
Les choses de la vie  
Ce monde qui bouge  
Soit dit en passant  
Digoutage
Reportage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Couper le cordon, oui ! Mais qui
a caché les ciseaux ?

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
John Kerry bientôt en visite en Algérie. Purée ! Nous
sommes gâtés ! Deux Américains qui débarquent
chez nous : Kerry et…

… Khelil !

Tu en es à essuyer péniblement tes larmes pour Bruxelles. Tu en es à frissonner d’effroi en écoutant les citoyens belges raconter avec ce délicieux et inimitable accent l’horreur vécue en ce 22 mars. Tu en es à dire, à affirmer que la traque des terroristes, c’est nécessaire, mais qu’il faut traquer, isoler et mettre au ban de la communauté du monde l’Arabie Saoudite et le Qatar. Tu en es là, et hop ! Tu ouvres ton journal, et sur quoi tu tombes ? «L’Arabie Saoudite va injecter pour deux milliards de dollars d’investissements en Algérie.» Et merde ! Comme si ce genre d’injections n’avait d’effet qu’économique. Comme si les Al-Saoud ne plaçaient leurs billes que parce qu’ils craquent pour nos beaux yeux verts et notre peau joliment hâlée par le soleil de Méditerranée. Et cette question lancinante, éreintante à force d’être posée, ici et ailleurs, martelée, ici et ici : qui a caché, dissimulé cette p… de paire de ciseaux avec laquelle nous devrions couper le cordon qui nous relie à cette «matrice mortifère» ? Pourquoi les gens intelligents» te regardent toujours avec de gros yeux limite furibards, toujours réprobateurs lorsque tu demandes innocemment «pourquoi on ne peut pas dire merde à l’Arabie Saoudite et au Qatar ?» Pêle-mêle, comme dans une caravane du désert conduite par des Bédouins qui font mine de contempler les étoiles alors qu’ils comptent en douce leurs sous, on te sort la «raison d’Etat», la «Oumma arabe» et la «communauté musulmane ». Et alors ? Je ne suis pas contre dire merde à plus de monde, à plus d’entités et à plus d’alibis enrobés dans la quête de Dieu ! Merde à tes deux milliards ! Va les injecter ailleurs, même si je dois manger du pain noir et des olives sur des années, même si je dois partager la figue en six et le verre de lait en goutte-à-goutte dans le gosier de mes enfants. Merde allik et sur tes 2 milliards ya Saoud ! Mais pour ça, pour pouvoir enfin dire ça, il faut que les «Voleurs de Ciseaux» rendent cet outil si précieux acquis au prix du sang en 1962. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger le journal en zip

     

Le soir videos

 



 
Video sur Youtube    

Dernier sondage 
Pensez-vous que le pavillon national Air Algérie a pu améliorer les services qu’il offre à ses clients ?
Oui : 16,3%
Non : 76,3%
Sans opinion : 7,4%

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site