Mardi 5 avril 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : Benghebrit rappelle que le concours est obligatoire pour le recrutement

La ministre de l’Education nationale invite les enseignants contractuels à s’inscrire pour le concours de recrutement prévu pour le 30 avril prochain. Nouria Benghebrit réitère qu’il est impossible d’aller vers le recrutement direct sans passer par le concours. Le ministère de l’Education nationale compte supprimer les concours de recrutement d’ici environ cinq ans et recruter directement des Ecoles normales supérieures (ENS).
Salima Akkouche - Alger (Le Soir)
- La Fonction publique a donné son verdict dimanche et accepte de prendre en compte les années d’expérience des enseignants contractuels dans le concours de recrutement. Une offre rejetée par les contractuels qui, en grève de la faim, campent toujours dans la ville de Boudouaou, à Boumerdès, pour demander leur intégration sans condition.
La ministre de l’Education nationale a réitéré, hier, lors de son passage à la Radio nationale Chaîne III qu’il est impossible d’aller vers le recrutement direct sans passer par le concours. «N’importe quel poste de la Fonction publique est soumis à un concours sur la base d’un examen ou un concours sur titre. Nous avons négocié la valorisation des années d’expérience professionnelle et la Fonction publique a fait un grand effort en acceptant notre proposition de la valorisation professionnelle qui va jouer le rôle de bonification dans leurs dossiers», a indiqué Benghebrit. Elle appelle d’ailleurs les enseignants contractuels à aller s’inscrire pour le concours de recrutement de 28 000 enseignants prévu le 30 avril prochain.
Selon la ministre, jusqu’à hier, 500 000 candidats ont été déjà inscrits pour le concours. Elle s’attend d’ailleurs à plus d’un million de candidatures. La ministre de l’Education regrette que des députés et certains syndicats à l’instar du Cnapest et de l’Unpef font dans la récupération de ce mouvement de contractuels. Par ailleurs, l’objectif, cite Nouria Benghebrit, c’est d’arriver d’ici cinq ans à supprimer les concours de recrutement au profit des recrutements directs via les Ecoles normales supérieures (ENS).
La ministre de l’Education compte également mettre en place des normes pour la contractualité. «Nous sommes en train de réfléchir à des procédures sur la contractualité ; aujourd’hui sur le terrain, il n’y pas de normes et lorsqu’un directeur d’établissement constate qu’il y a des partants, souvent il y a dans sa base de données un réseau d’information de connaissances ; nous voulons établir des normes pour avoir des positions d’équité et de justice envers tous ceux qui détiennent une licence dont la spécialité est demandée et la question c’est comment mettre l’information à la disposition des citoyens», a expliqué la ministre de l’Education.
Pour rappel, les épreuves écrites pour le concours de recrutement sont fixées pour le 30 avril et les résultats seront annoncés le 12 mai.
Les épreuves orales sont prévues les 8 et 9 juin prochain.
Les candidats pourront consulter via le net les résultats finaux le 30 juin.
S. A.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site