Dimanche 10 avril 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Régions : Opération de relogement à Oran
Relogement et protestation


La réaction semble inévitable quand il est question de logement à Oran. Et pour cause, à chaque opération de relogement ciblant les vieux quartiers tombant en ruine, il y a des manifestations et des protestations.
C’est ce qui c’est produit au quartier Ibn-Sina d’Oran, lorsque le relogement de 335 familles au niveau du pôle de Belgaïd a provoqué une poussée de colère des non-relogés.
Route barrée, circulation détournée, jet de pierres contre les véhicules et les forces de police. Telle a été la situation durant quelques heures, et cela s’est déjà déroulé à Sid El Houari, et Ras El Aïn.
Le passif est si lourd en matière de logement que la demande n’arrive pas à être satisfaite malgré les 35 000 logements du pôle Belgaïd, les 9 000 logements des Planteurs, pour ne citer que ces deux programmes de logements les plus conséquents dans la ville d’Oran.
Ajouté à cette forte demande, il y a comme toujours de la défiance et de la suspicion de la part des habitants envers des responsables locaux et la gestion de l’attribution. Il y a à chaque fois, une remise en cause des membres des commissions chargées du recensement et les suspicions de fraude, d’octroi à d’indus bénéficiaires. D’ailleurs, des délégués urbains ont été suspendus par la wilaya dans ce cadre, laissant justement libre cours aux dénonciations des citoyens qui s’estiment lésés.
Fayçal M.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site