Dimanche 10 avril 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Régions : SESSION DE PRINTEMPS DE L’APW DE NAÂMA
Le bilan de 2015 passé au crible


Réunie en session ordinaire du printemps, l’APW (Assemblée populaire de la wilaya de Naâma) a tenu à examiner jeudi dernier à la salle Nasr, le bilan des activités de l’année écoulée (2015).
Après les longues interventions du premier responsable de la wilaya et du président de l’APW qui ont passé en revue secteur par secteur, les membres de l’APW et les directeurs de l’éxécutif, se sont également étalés à passer au crible, secteur par secteur, d’où, la nécessité de lever des recommandations pour le suivi et l’exécution des programmes de développement durant l’année en cours.
De ce fait, il a été recommandé que la réalisation des projets doit s’achever dans les délais impartis, alors que les besoins de la population ne font que s’accroître, à l’exemple de l’habitat, où encore d’autres dossiers comme celui de la promotion touristique, les insuffisances dans le secteur de la santé (élargir la couverture sanitaire à travers les zones éparses), le développement de l’agriculture et de l’élevage (principales activités économiques après les hydrocarbures), la PTIC (technologies de la communication) le problème des réseaux sociaux (internet), le transport des voyageurs, l’éducation nationale, la DTP, les affaires religieuses (construction anarchique des mosquées et répartition des imams non réglementée), les aménagements de certains quartiers (assainissement, AEP, bitumage, trottoirs et éclairage public), d’autres secteurs ont été aussi passés en revue, notamment le secteur de la formation professionnelle, les forêts, l’environnement, l’insertion des jeunes, la priorité de recrutement accordée aux jeunes de la wilaya, alors que dans d’autres secteurs où beaucoup reste encore à faire, il a été également recommandé, de se pencher principalement dans le domaine de la jeunesse, du sport et de la culture (achèvement de la salle de cinéma de Méchéria et le musée de Aïn-Séfra).
Notons enfin, que certains secteurs ont taillé la part du lion dans les discusssions et les recommandations, alors que les projets en souffrance soulignés doivent être pris en charge et concrétisés durant l’année en cours.
La wilaya a besoin de beaucoup de projets, Aïn-Séfra et Méchéria ont besoin de grands projets pour sortir de l’impasse, mais vu la politique de restriction et d’austérité engendrée par l’effondrement du prix du pétrole, il semblerait que plusieurs projets ne seront plus maintenus, tant que les prix des hydrocarbures demeurent ainsi.
B. Henine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site