Mardi 12 avril 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Régions : Souk-Ahras
Lancement de la culture de 750 hectares de pomme de terre à Sédrata


A l’instar de plusieurs wilayas du pays, Souk-Ahras veut aiguillonner la culture de la pomme de terre, aliment devenu au fil des ans la principale denrée alimentaire non céréalière au monde. Le tubercule est en corollaire classé 4e culture vivrière dans le monde.
La région de Sédrata, distante de 60 km du chef-lieu de la wilaya qui recèle d’énormes potentialités naturelles et de terres arables ; des eaux d’irrigation disponibles, en plus de l’existence de oued Cheref dans la commune de Zouabi qui dispose d’un volume de 152 millions de mètres cubes d’eau saumâtre et qui permettra également d’irriguer un périmètre de plus de 2 000 ha. Par le passé, beaucoup d’agriculteurs de la région, motivés par des ambitions lucratives, optaient pour la culture de la pastèque, moins coûteuse. Concomitamment, la Direction des services agricoles n’a cessé d’organiser des rencontres de sensibilisation avec les agriculteurs concernés en les exhortant de se spécialiser dans la culture de la pomme de terre, d’autant plus que ce produit était importé de l’étranger. Avec la bienveillance du ciel et les pluies de ces dernières semaines, les producteurs ont changé et ont opté pour la production de ce tubercule. 
Dans ce contexte, selon les services agricoles de la wilaya de Souk-Ahras, une opération a été lancée récemment pour la culture de 750 hectares de pomme de terre dans la région de Sédrata et qui s’étalera jusqu’à la mi-avril ; il ne faut pas oublier que la production de ce tubercule a été portée à 4 millions de tonnes à l’échelle nationale, cette évolution positive est également appréciée de par l’importance grandissante des surfaces consacrées à la culture de la pomme de terre qui se situent autour de 100 000 hectares, semences et pomme de terre de consommation comprises.
Barour Yacine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site