Dimanche 24 avril 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Monde
Contribution
Ici mieux que là-bas  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Culture : Mustapha Adjaout expose au Musée des beaux-arts d’Alger
Miniature tourmentée en enluminure


Mustapha Adjaout expose ses Miniatures tourmentées au Musée public national des beaux-arts d’Alger. Le public, durant un mois, a l’occasion de découvrir ou retrouver un grand nombre d’œuvres de l’artiste. A travers ses miniatures, Adjaout exprime son amour pour son pays. Il dénonce, par ailleurs, toutes les formes d’oppression et d’injustice à travers une illustration de la fameuse citation populaire algérienne «hout yakoul hout» (le gros poisson mange le petit poisson), une scène faite entièrement d’arabesques en relief sur cartoline. Un autre tableau montre un gros serpent qui mange les «richesses» des paysans. L’abeille, peinte en 2016, est sa plus récente œuvre.
L’artiste Mustapha Adjaout, né le 11 décembre 1948 à Béni Ourtilane (Sétif), réside aujourd’hui à Alger. Il est le fils du chahid Ahmed Adjaout. Après une formation à l'Ecole nationale des beaux-arts d'Alger, il se spécialise dans l'enluminure, la miniature et la décoration. Sa première œuvre connue intitulée Enluminure tout simplement date de 1964. Ses premiers travaux montrés dans des expositions remontent à l’année 1969. En 1972, il obtient le Grand Prix des arts et des lettres.
En rompant avec le cadre ou la marge, le dessin d'Adjaout se présente comme une sorte de «révolte» contre l’académisme dans ce domaine et contre les maîtres Hamimouna, Temmam et Racim. Il estime que le dessin figuratif montrant un aspect de la vie sociale est plus important que l'arabesque florale ou géométrique. Son style dans l’enluminure reste, par contre, assez classique et traditionnel.
Mustapha Adjaout est lauréat de plusieurs prix. Il a exposé ses œuvres dans plusieurs pays, notamment en France, en Libye, en Palestine et au Liban. L’exposition La miniature tourmentée de Mustapha Adjaout au Musée des beaux-arts situé au quartier algérois d’El-Hamma restera ouverte jusqu’au 18 mai 2016.
Kader B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site