Mercredi 4 mai 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Actualités : fondateur de la compagnie Aigle Azur
Arezki Idjerouidène inhumé hier à Paris


Décédé le 23 avril dernier des suites d'une longue maladie, Arezki Idjerouidène, propriétaire et P-dg de la compagnie aérienne Aigle-Azur, a été inhumé hier au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
Une foule nombreuse, plus nombreuse que d'ordinaire dans ce cimetière historique de la capitale française, a assisté à l'inhumation, précédée de plusieurs oraisons funèbres du défunt.
Au milieu de cette assistance, on pouvait remarquer les employés de la compagnie, dont les équipages reconnaissables à leurs uniformes, et des personnalités du monde de la culture et des arts. Le disparu, dont la gentillesse et l'affabilité le disputaient à la discrétion, s'était fait de nombreux amis dans le monde artistique, et ils étaient là pour le prouver.
Outre l'humoriste Mohamed Fellag, étaient présents aussi le poète Benmohamed, Djaffar Aït-Menguellet, représentant aussi son père retenu à Alger, ainsi que l'ancien chanteur Ferhat Mehenni. Parmi les autres personnalités qui se sont rassemblées autour de la famille du défunt, on a noté également la présence de Saïd Sadi, l'ancien président du RCD, et celle de l'industriel Issad Rebrab, au cœur de l'actualité des médias, ces derniers jours. On a pu apercevoir encore la haute silhouette de l'ambassadeur d'Algérie à Paris, ainsi que des membres de nos représentations diplomatiques et consulaires.
Certains amis d'Arezki Idjerouidène ont même fait le voyage spécialement depuis Alger, comme l'ancien ministre de la Communication Nacer Méhal, ou le caricaturiste Ali Dilem. C'est donc ce vieux cimetière de Paris, où gisent les restes des personnalités les plus illustres, qu'Arezki Idjerouidène a choisi comme ultime demeure.
En optant pour ce lieu chargé d'histoire, il aura prouvé une dernière fois qu'il avait su gérer son éternité, aussi bien qu'il l'avait fait pour sa vie et sa carrière ici-bas.
A. Halli

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site