Lundi 30 mai 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Analyse
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Culture : Le coup de bill’art du Soir
120 ans et tous ses dons


Par Kader Bakou
De temps en temps, les médias parlent d’une «doyenne de l’humanité», dans tel ou tel pays (les femmes vivent plus longtemps que les hommes). Mais souvent les documents prouvant l’âge manquent. Ce n’est pas le cas de Tanzilia Bissembeeva, une habitante de la région d'Astrakhan au sud de la Russie.
La «babouchka» a été reconnue comme la plus vieille personne de la planète. Le 14 mars 2016, elle a fêté ses 120 ans, et ce record a été officiellement enregistré. Sur le «passeport» (carte d’identité) de Mme Tanzilia Nasihanovna Bissembeeva, on peut lire qu’elle est née le 14 mars 1896 au village Islamgazy, rayon de Krasnoïarsk dans la région d’Astrakhan (près de la mer Caspienne).
Née dans la Russie tsariste, elle a ainsi survécu à la révolution bolchevique de 1917, aux deux Guerres Mondiales et à la chute de l'URSS.
«Au cours de sa vie, ma mère a vu beaucoup de choses. Elle a vécu de Raspoutine à Poutine. Elle a travaillé toute sa vie», a indiqué un des enfants de la vieille dame.
Avant l’âge de 100 ans, Tanzilia Bissembeeva n’est jamais allée voir un médecin. Aujourd’hui, elle est toujours heureuse et en bonne santé.
Concernant le secret de la longévité de leur mère, ses fils expliquent : «elle est très gentille et regarde toujours la vie de manière positive et voit le meilleur chez les gens. Elle mène une vie saine : elle ne reste jamais longtemps immobile, ne fume pas et ne mange que des aliments naturels.»
K. B.
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site