Lundi 30 mai 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Monde
Analyse
Kiosque arabe  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


Sports : Onzième sacre du Real Madrid en Ligue des champions
L'Europe a sacré son roi


Le Real Madrid représentera le continent au Japon lors de la Coupe du Monde des Clubs en décembre prochain. Les hommes de Zinedine Zidane ont décroché la Ligue des champions d’Europe face à l'Atlético de Madrid, samedi soir.
L'opposition de styles annoncée se matérialisait d'entrée. Les Merengue imposaient leur jeu tourné vers l'attaque tout en possession de balle, tandis que les Colchoneros formaient leur bloc compact, en misant sur leur vitesse et leur capacité de reconversion. Karim Benzema sonnait la première alerte sans frais, mais la récompense arrivait très vite du pied de Sergio Ramos, à la déviation dans le petit rectangle (15', 1-0). L'Atlético reprenait le contrôle du ballon mais pas des occasions. Antoine Griezmann et Fernando Torres étaient trop déconnectés de leurs serviteurs.
En face, Cristiano Ronaldo laissait Gareth Bale donner des impulsions aux attaques d'une Casa Blanca qui gagnait la bataille du milieu de terrain. Les deux formations continuaient de se contrôler plutôt que de se provoquer jusqu'à la mi-temps. Ce sont donc des Colchoneros menés et remontés qui revenaient des vestiaires, avec la fraîcheur de Yannick Carrasco en renfort. Premier coup de semonce deux minutes plus tard : Fernando Torres était accroché dans le rectangle par Pepe. L'homme en confiance de l'Atlético Griezmann s’élançait et trouvait la transversale. Stefan Savic était contrarié dans la foulée par le petit filet. Le Real a eu chaud mais son tour allait venir. Il revenait à Karim Benzema mais Jan Oblak gardait le dernier mot dans son face à face. Bale prenait le relais mais le résultat était le même devant le portier slovène. La chance était passée. L'Atlético ne manquait plus la sienne. Carrasco concluait une combinaison à trois avec Gabi et Juan Fran (79', 1-1). Les deux monuments madrilènes allaient prolonger le plaisir en prolongation mais la fin de l'histoire s'écrivait finalement des 11 mètres avec la touche finale pour Cristiano Ronaldo. Zidane pouvait soulever la Coupe d'Europe pour sa première année en tant qu'entraîneur d'une équipe première, la 11e Ligue des champions du Real Madrid.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site