Samedi 6 août 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le soir numérique & Sat
Culture
Contribution
Lettre de province  
Soit dit en passant  
Digoutage
Soirmagazine
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : JO-2016 (Football)
Honduras-Algérie 3-2 (Groupe D, 1re journée)
Les Verts chutent d’entrée


La sélection algérienne des moins de 23 ans a raté ses débuts dans le tournoi olympique masculin, après sa défaite 3-2 (mi-temps : 2-0) face à son homologue hondurienne, jeudi à Rio de Janeiro, compromettant sérieusement ses chances de qualification en quarts de finale.
Cette rencontre devait être celle qui aurait pu permettre aux Algériens d’entretenir l’espoir de passer au deuxième tour. Elle risque d’avoir l’effet inverse avec une élimination précoce qui pointe le nez, sachant que l’équipe nationale va affronter dimanche et mercredi l’Argentine et le Portugal, les deux prétendants à l’accessit en quarts. Deux grossières bourdes du gardien Farid Chaâl, la première de placement et la seconde de main, ont permis aux Honduriens d’arracher trois précieux points qui leur permettent d’aborder plus sereinement la suite du tournoi. L’absence du portier titulaire Abdelkader Salhi pour blessure a finalement joué un mauvais tour à ses équipiers, amorphes durant toute la première période et qui ont joué la peur au ventre, au grand bonheur des hommes du Colombien Jorge-Luis Pinto qui ont inscrit deux buts grâce à Romell Quioto (13e) et Marcelo Pereira (33e). La sortie sur blessure du capitaine Ryad Kenniche, remplacé par Ayoub Abdellaoui à la demi-heure de jeu, a chamboulé encore plus les plans du Suisse Pierre-André Schürmann, médusé devant une telle entame de match ratée de ses joueurs. Au retour des vestiaires, un léger mieux a été constaté sur le jeu des Verts qui ont réussi à réduire la marque par le Nahdiste Sofiane Bendebka (2-1, 68e). L’entraîneur helvétique de la sélection algérienne a envoyé alors l’attaquant Oussama Darfalou sur le terrain avec l’espoir de voir son équipe revenir au score, mais c’est Anthony Lozano qui profite d’une nouvelle erreur de Chaâl pour inscrire le troisième but de sa sélection (3-1, 79e). La réalisation de l’attaquant d’Al-Sadd du Qatar, Baghdad Bounedjah qui a fusillé de près le gardien hondurien Luis Lopez à cinq minutes de la fin du temps réglementaire (3-2), ne changera rien à l’issue de la partie, malgré des ratages en série des Algériens.

Methazem en renfort
Après le forfait du gardien de but Abdelkadir Salhi pour toute la durée des Jeux olympiques après sa blessure à l’entraînement mercredi, le sélectionneur national de l’équipe olympique, Schurmann, a fait appel au portier réserviste Oussama Methazem. Le gardien de but du MC El-Eulma était attendu hier, vendredi, au village olympique de Rio.
Ah. A.

Fiche tachnique
Stade Joao-Havelange de Rio de Janeiro, temps clément, pelouse en très bon état, affluence faible. Arbitrage du Brésilien Sandro Ricci, assisté de ses compatriotes Emerson de Carvalho et Marcelo van Gasse. Quatrième arbitre : Ryuji Sato (Japon).
Avertssements : Johnny Palacios (Honduras). Bounedjah, Belkebla, Meziane (Algérie)
Buts : Quioto (13e), Pereira (33e) et Lozano (79e) Honduras. Bendebka (68e), Bounedjah (85e) Algérie.
Honduras : Lopez, Pereira, Alvarez, Vargas, Acosta (Paz, 86e), Palacios, Lozano, Quioto, Banegas (Espinal, 78e), Garcia, Elis (Benavidez, 67e). Ent. : Jorge Luis Pinto (Colombie).
Algérie : Chaâl, Demmou, Kenniche (Abdellaoui, 30e), Bounedjah, Belkebla, Benkablia (Meziane, 60e), Haddouche, Benguit, Bendebka, Ferhani, Aït-Atmane, (Darfalou, 71e). Ent. : Pierre-André Schürmann (Suisse).

(Groupe A) Brésil-Afrique du Sud 0 – 0
Le Brésil de Neymar démarre enrayé

l C'est le premier petit événement des JO-2016: le Brésil, grand favori du tournoi masculin de foot, l'a commencé jeudi en concédant un nul à l'Afrique du Sud (0-0), malgré une large domination et un bon Neymar.
Consolation pour l'équipe locale, les deux autres membres du groupe A, l'Irak et le Danemark, s'étaient quittés sur le même nul vierge, plus tôt dans le même stade de Brasilia, si bien que la journée inaugurale aura compté pour rien ou presque. Ce 0-0 est cruel pour les Brésiliens qui ont outrageusement dominé la rencontre, faisant la plupart du temps le siège de la surface adverse façon handball. Il est à l'inverse méritoire pour la défense sud-africaine, restée diablement concentrée et courageuse, alors que l'étau se resserrait dans la dernière demi-heure, après l'exclusion de Mvala pour un deuxième carton jaune (59e). En jouant aussi haut et en dominant autant, les Brésiliens n'étaient pas à l'abri de contre-attaques rapides à la moindre perte de balle, notamment en première période, sans conséquence toutefois. Non, le vrai problème était dans la finition du côté de la formule offensive composée de la star Neymar et des deux Gabriel (Jesus et Barbosa, dit Gabigol). Neymar a joué en meneur de jeu très libre, assez axial, et a pris beaucoup d'initiatives, dans son style tout en accélération. Seule son inefficacité pourra sans doute lui être reprochée.

Le Portugal dispose de l'Argentine (2-0)
La sélection portugaise de football des moins de 23 ans s'est imposée devant son homologue argentine sur le score de 2-0 (mi-temps : 0-0), jeudi à Rio de Janeiro pour le compte de la 1re journée du tournoi olympique masculin (groupe D). Les deux buts de la partie ont été inscrits par Paciencia (66e) et Pite (84e). Lors de la 2e journée prévue dimanche, l'Algérie jouera contre l'Argentine alors que le Portugal sera opposé au Honduras.

Résultats de la première journée
Groupe A

Brésil - Afrique du Sud 0-0
Irak - Danemark 0-0
Groupe B
Suède - Colombie 2-2
Nigeria - Japon 5-4
Groupe C
Mexique - Allemagne 2-2
Fidji - Corée du Sud 0-8
Groupe D
Honduras - Algérie 3-2
Portugal - Argentine 2-0

Corruption
Infantino blanchi par la commission d'éthique

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), l'Italo-suisse Gianni Infantino, a été blanchi dans une affaire de violation du code d'éthique, a annoncé vendredi la commission d'éthique de l'instance. «Après enquête préliminaire et formelle, la chambre d'investigation de la commission d'éthique indépendante a décidé d’arrêter ses investigations concernant le président de la Fifa Gianni Infantino», a annoncé la commission dans un communiqué. Les investigations portaient notamment sur des vols d'avion effectués par Infantino ainsi qu'un différend d'ordre contractuel entre Infantino et la Fifa, dont il est le président depuis le 26 février 2016. Lors de l'enquête formelle, «aucune situation significative de conflit d'intérêt concernant la position de M. Infantino à la Fifa n'a été identifiée», poursuit le communiqué, précisant que «les avantages dont a profité M. Infantino n'étaient pas considérés comme non conformes» aux régulations Fifa en vigueur. Dans un communiqué publié un quart d'heure après l'annonce de cette décision, Gianni Infantino s'est dit «satisfait» et a souhaité «remercier tous ceux qui ont coopéré avec la commission d'éthique pour s'assurer que les faits soient entendus et que la vérité triomphe».

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site