Mardi 6 septembre 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Soit dit en passant
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


J’veux la même chose !

Par Hakim Laâlam  
Email : [email protected]
La France espionne l’Algérie. Ouais ! Et
même que dans certains cas, elle dispose
d’une…

… radioscopie exacte !

Je ne sais pas ce que Sellal a avalé, mais je veux la même chose ! Pas un truc ressemblant. Pas une mixture cousine. Pas un breuvage de la même famille. Pas une pâle imitation ou pis une contrefaçon. Non ! Strictement la même chose. Le truc qu’il a avalé, c’est de la bonne, foi de fumeur de thé invétéré ! D’ailleurs, au lieu de ne s’occuper que d’implantation d’usines de montage de voitures, de téléphones portables, de télés et de machines à laver, nous devrions prioriser des manufactures de production du machin que Sellal a ingurgité juste avant de nous dire que tout allait bien chez nous, et même au-delà du bien ! Vous imaginez si 40 millions d’Algériennes et d’Algériens avaient un accès libre à cette substance miracle, produite ici, M.I.B, Made in Bladi ? La zénitude totale. «Khel’oui !» à crédit pour ceux qui ne pourraient pas s’acheter leur potion cash. Purée ! Les rues du pays seraient alors envahies d’éléphants roses. Des crues emporteraient des habitants du sud du pays en plein été, comme cela s’est produit à Tam, que nous sortirions tous pour fêter ça et remercier la bénédiction divine pour ces merveilleuses inondations. Le Croissant-Rouge serait débordé par l’afflux de nécessiteux en cette rentrée, que nous nous extasierions sur la beauté du graphisme du croissant dessiné sur le drapeau de l’organisme dirigé par Saïda Benhabylès et sur cette chaleur rassurante qui se dégage de ce si beau rouge carmin. Ton voisin de palier parquerait trois moutons sur la terrasse, juste au-dessus de la portion qui surplombe ton appartement – et pas le sien — que tu lui proposerais d’emmener toi-même ses couteaux chez le rémouleur le jour du sacrifice. Moi, j’te le dis ! Des perspectives nouvelles, exaltantes et enivrantes s’offrent aux Algériens. Pourvu juste que Sellal nous refile un peu de son truc. Ou qu’il souffle dans nos narines. Nous nous chargerons du reste : fumer du thé pour rester éveillés à notre cauchemar qui continue.
H. L.

Nombre de lecture : 1

  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger le journal en zip

     

Le soir videos

 



 
Video sur Youtube    

Dernier sondage 
Pensez-vous que la ren-
contre informelle d’Alger permettra de stabiliser le marché mondial du pétrole ?
Oui : 64,50%
Non : 25,50%
Sans opinion : 9,90%

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site