Mardi 1 novembre 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Entretien
Le Soir Retraite
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML



Amine Kais,
«Il fallait raconter l’histoire

Par Mokhtar Benzaki
Dans cet entretien, Amine Kais, réalisateur, nous parle de son parcours qui l’a mené à se pencher sur la nécessité de passer à l’écran l’aventure des services secrets algériens et surtout les conditions de leur naissance.
Suite...


Mohamed BOUKECHOURA :
«Le 1er Novembre a été décidé le 23 octobre à Raïs Hamidou»

Propos recueillis par Mokhtar Benzaki
Une semaine avant le déclenchement de la Révolution, Mohamed Boukechoura, 9 ans, assiste, au domicile familial, à l’un des événements qui marquera le destin de toute une nation.
Suite...


62e anniversaire de la Révolution de novembre 1954
Le FLN réitère sa revendication de repentance de la France

Réitération de la revendication de repentance de la France, désapprobation de l’hommage rendu par la France aux harkis et défense du bilan de Bouteflika. C’est la substance de la communication du FLN en ce 62e anniversaire du 1er Novembre. Suite...


MESDOUR (Bouira)
Un ex-GLD assassiné et délesté de son fusil

Dans la nuit d’avant-hier, peu avant minuit, un ex-GLD, le dénommé B. S., âgé de 51 ans, a été retrouvé mort à Benghar, localité située à 2 kilomètres du chef-lieu de la commune de Mesdour, à 30 kilomètres au sud de Bouira dans la daïra de Bordj-Okhris, a-t-on appris hier de sources concordantes. Suite...


Nouvelle loi sur le livre
L’édition locale soumise à la censure et à la surtaxation

Sur la centaine d’éditeurs nationaux existants, seulement une trentaine ou une quarantaine d’entre eux publient de façon permanente. L’environnement est encore et toujours la cause de cette instabilité et la nouvelle loi sur le livre le rend encore plus contraignant. Suite...


Définition des métiers à haute pénibilité
Sidi Saïd remettra bientôt son rapport à Sellal

La commission en charge de recenser les métiers à «haute pénibilité» et mise en place par l’UGTA, s’est réunie hier pour la cinquième fois au siège de la Centrale syndicale. La réunion qui s’est tenue à huis clos avait pour principal objectif de fixer dans un rapport qui sera remis au secrétaire général de l’UGTA, «la liste des postes à haute pénibilité». Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger le journal en zip

     

Le soir videos

 



 
Video sur Youtube    

Dernier sondage 

Pensez-vous que la France va restituer les crânes de chouhadas pour les inhumer en Algérie ?

Oui : 44%
Non: 45,9%
Sans opinion: 10,1%

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site