Mardi 13 décembre 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Culture : 8e festival culturel national de théâtre amazigh de Batna
Sous le slogan de la «Créativité et art au service de l’unité nationale»


La 8e édition du Festival culturel national du théâtre amazigh s’est ouverte au théâtre régional de Batna dans une ambiance de joie, rehaussée par la musique folklorique chaouie authentique.
Ce festival, de création artistique et culturelle, aspire à jeter les bases d’un théâtre d’expression amazighe qui concourt à une société «conciliée avec elle-même et riche par sa diversité culturelle», a indiqué le commissaire du festival, Salim Souhali, dans une allocution d’ouverture.
La cérémonie d’ouverture du festival, samedi, dont la durée a été réduite à une semaine au lieu de10 jours, a donné lieu à la distinction de figures de la culture et du théâtre amazighs dont Leïla Benaïcha, Noureddine Bergadi et Saïda Abouba de Batna. Elle a également donné lieu à la présentation du monologue Saliha n’ouakim n’thekliheth de l’association Aurès pour la culture et les sciences humaines de Batna.
Neuf troupes et trois théâtres régionaux (Batna, Béjaïa et Tizi-Ouzou) sont en lice durant le festival placé sous le slogan «Créativité et art au service de l’unité nationale», a indiqué Souhali dans une conférence de presse. Il a également annoncé l’organisation, en marge des présentations théâtrales, d’un séminaire, d’une exposition et vente de livres en tamazight et d’une exposition de bijoux traditionnels conçus par des artisans de Tamanrasset.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site