Mardi 13 décembre 2016
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Entretien
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : JSM Béjaïa :
La piste Benchadli abandonnée
Les noms de Latrèche et Bouarata annoncés


Alors que tout le monde, à Béjaïa, attendait la prise en main de la barre technique de la JSMB par Djamel Benchadli, d’autant plus qu’il avait supervisé l’équipe samedi lors de son match de la 13e journée du championnat face au MC El-Eulma, voilà que la direction du club béjaoui renonce à engager l’ancien driver du MC Oran à cause de ses exigences financières. «Les discussions avec le technicien oranais, Benchadli Djamel, sont définitivement interrompues. Après avoir engagé des négociations avec l’ex-entraîneur du MC Oran, dans le but de prendre les destinées de la barre technique du doyen des clubs kabyles, il y a quelques jours, les choses n’ont pas abouti et cela en raison des exigences financières de ce dernier», a indiqué le site de la JSMB qui précise que d’autres pistes «sont explorées par la direction qui veut s’attacher les services d’un technicien qui serait en mesure de jouer la carte de l’accession cette saison». A ce propos, deux noms de techniciens sont cités, à savoir Abdelkrim Latrèche et Rachid Bouarata. Rien n’a encore été confirmé, mais la direction de la JSMB serait en contact avec ces deux techniciens. Et en attendant d’engager un nouveau technicien, c’est Toufik Kabri qui assure l’intérim. Ayant annoncé son départ samedi à l’issue du match nul face au MCEE, Kabri a finalement renoncé à son idée de partir et décide de poursuivre son travail. C’est d’ailleurs lui qui devra assurer la reprise des entraînements aujourd’hui pour préparer la 14e journée du championnat.
Ah. A.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site