Mardi 3 janvier 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Monde
Contribution
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Chronique du jour : DIGOUTAGE
Banane flambée


Par Arris Touffan
A la veille du nouvel an, le prix de la banane a flambé à Alger. Il a atteint «l’ahurissant coût de 500 DA», comme l’écrit joliment un journaliste de Liberté. Ce n’est pas la banane elle-même qui flambe — encore que —, mais le prix de la banane. Pourquoi ? Encore un de ces mystères insondables de l'économie nationale ! D’habitude, les prix grimpent quand la demande est supérieure à l’offre. Peut-être est-ce le cas en cette période pré-austérité.
Le pire, ce n’est pas que le prix de la banane atteigne un pic de tension. C’est qu’avec l’austérité qui pointe le nez, que Sellal a essayé au mieux de cacher dans une intervention télévisée déjà austère en arguments convaincants, on en revienne aux années 1970 où la banane était un luxe.
A. T.
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site