Mercredi 18 janvier 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Sports : Interruption du match MCS-MCEE
Saïda lourdement sanctionnée


L’affaire du match de la 16è journée de la ligue 2 Mobilis entre le MCS et le MCEE, arrêté à quelques minutes de son terme alors que les Eulmis menaient 0-2 a été traitée lundi par la commission de discipline de la LFP. Cette dernière a jugé les différents rapports qui lui sont parvenus et a décidé d’infliger une suspension de 4 matchs à huis clos dont deux avec sursis au club saïdi dont la galerie est accusée de jets de projectiles sur le terrain entraînant blessure au quatrième arbitre causant l’arrêt définitif de la partie (83’ du jeu) et la dégradation du matériel (chaises ). Outre cette sanction, le MCS perd le match par pénalités (0-3 et trois points attribués au MCEE) tout en s’acquittant d’une forte amende (200 000 dinars algériens en sus des indemnités financières qui seront demandées par le gestionnaire du stade. D’autre part, les joueurs Bendjelloul Benaouda (MCS) et Bourahla Mohamed-Essaâdi (MCEE), exclus lors de cette rencontre pour «voie de faits» ont écopé de trois matchs de suspension en sus d’une amende de 30 000 dinars.

Calin (entraîneur de l’USMB) à l’amende
Pour déclarations aux médias, le coach de l’USM Blida Augustin Calin qui a dénoncé les faits de corruption qui se produisent dans le football algérien, la CD/LFP a, à l’issue de l’audition du technicien roumain, décidé d’infliger une mise en garde assortie d’une amende de 20.000 DA.

Litiges CRL-Clubs : délais prolongés pour l’USMH, le RCA et l’USMB
Par ailleurs, après audition des dirigeants des clubs (USMH-RCA-USMB) concernant les dossiers des joueurs ayant fait l’objet d’un traitement par la Commission des résolutions des litiges, la commission de discipline a décidé d’accorder à ces trois clubs un délai supplémentaire d’un mois (30 jours) à compter du 16 janvier 2017, et ce, pour apurer leurs situations financières faute de quoi, il leur sera fait application des dispositions prévues par l’article 91 du code disciplinaire de la FAF qui prévoit une défalcations de 3 à 6 points.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site