Mercredi 18 janvier 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Chronique du jour : DIGOUTAGE
Encore un truc historique


Par Arris Touffan
Je n'en crois pas mes yeux en lisant les journaux d'hier matin. L'UGTA, cette citadelle apparemment imprenable et fermée sur elle-même dans l'autosuffisance politique, s'est montrée disposée à s'asseoir à la même table que les syndicats autonomes. Et ça a été fait ! Tout le monde crie au tournant historique. L'UGTA elle-même reconnaît que le moment est historique. Pourtant, on se demande en quoi est-il historique de reconnaître de facto le pluralisme syndical qui existe légalement depuis 1990 ? D'ailleurs, à cette réunion, le représentant de l'UGTA n'a pas manqué de rappeler que si, jadis, le gouvernement a reconnu les syndicats autonomes, c’est grâce à la centrale syndicale étatique, qui l'a demandé. Mais alors, pourquoi n'avoir pas travaillé avec eux pendant toutes ces années ?
A. T.
[email protected]

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site