Mercredi 18 janvier 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Le directeur des relations du travail à la Chaîne 3 :
«Les syndicats autonomes auront le droit de donner leur avis et émettre des observations sur le projet de texte du nouveau code du travail»


Le regard nouveau des pouvoirs publics à l’endroit des syndicats autonomes est en train de prendre de l’élan si l’on doit se fier à cette réunion d’il y a deux jours, présidée par le ministre du Travail, puis les quelques éclaircissements apportés par Abdelali Droua, le directeur des relations de travail au ministère éponyme, invité de la rédaction de la Chaîne 3, hier.
Sans être vraiment explicite sur le rôle dévolu au coordinateur désigné à l’issue de la réunion de lundi entre le ministre et les syndicats, le directeur des relations du travail au ministère a fait état de la disposition des pouvoirs publics de remettre aux syndicats une copie du projet de texte du nouveau code du travail, un texte au stade de la maturation, a confié Abdelali Droua, et dont ont été destinataires déjà les confédérations et organisations patronales.
Les syndicats, quant à eux, auront toute latitude, selon l’engagement du ministre, d’apporter leurs avis et observations, et pourront même enrichir le texte en question. Est-ce le début d’une nouvelle et tout autre relation entre les syndicats autonomes et les pouvoirs publics ? On ne le saura pas tant les propos du directeur des relations du travail ont été vagues, et ce, bien que la disposition de ces mêmes pouvoirs publics à remettre une copie du nouveau texte régissant le travail avant sa promulgation soit à considérer comme une avancée certaine dans les relations syndicats-institutions.
Des propos qui appuient ainsi ceux tenus la veille par le ministre du Travail qui déclarait que les syndicats autonomes seront associés à l’étape de la consultation autour du projet de loi sur le travail pour débat et enrichissement. Un projet de loi qui, toujours selon le ministre, tend à renforcer les acquis des travailleurs et garantir leurs droits.
Quoi qu’il en soit, ce nouveau code, à écouter le directeur des relations du travail au ministère, permettra de s’adapter à l’évolution du monde du travail et de mettre en phase la législation régissant tout ce qui a trait à l’emploi avec les principes énoncés à travers la nouvelle Constitution.
M. Azedine

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site