Mercredi 18 janvier 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Contribution
Tendances  
Soit dit en passant  
Digoutage
Faits divers
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Le président du Conseil de la concurrence nous écrit

Vous avez évoqué dans votre publication du 14/01/2017 à la page 22 consacrée à la Can-2017, l’absence d’une autorité de régulation continentale pour veiller au respect des règles de la concurrence pour l’attribution des droits de diffusion des compétitions africaines de football organisées par la CAF.
Vous avez également signalé l’enquête déclenchée le 4 janvier 2017 par l’Autorité égyptienne de la protection de la concurrence contre la CAF pour entraves aux lois de la concurrence en la matière.
Pour votre information et comme déjà publié dans plusieurs quotidiens nationaux d’information, l’Autorité égyptienne précitée avait déclenché une enquête sur cette transaction suspecte et transmis le dossier au procureur général pour d’éventuelles sanctions pénales (corruption ou autres).
Pour ce qui concerne votre questionnement quant à l’existence d’une autorité de régulation pour prévenir de pareilles dérives dont les consommateurs (les amateurs de football) sont les victimes, il est utile de préciser que cette instance ne peut être créée compte tenu du statut juridique, l’Union africaine (UA) ne lui permettant pas, à l’instar de l’Union européenne, de se doter d’une commission de la concurrence supranationale compétente pour sanctionner les infractions du droit de la concurrence concomitamment avec les autorités de la concurrence des pays membres.
Ceci étant, il paraît important de rappeler que les autorités de la concurrence des pays africains ont créé une Association de la concurrence dont le Conseil de la concurrence algérien est membre depuis le 26 avril 2016.
Les objectifs de cette association visent à prévenir et lutter contre les pratiques anticoncurrentielles nocives pour les économies et les consommateurs africains.
Pour de plus amples informations sur les activités de cette association, veuillez consulter le site web du Conseil de la concurrence : www.conseil-concurrence.dz qui a résumé les travaux de la réunion de cette association tenue le 31/12/2016, en marge des travaux du Forum mondial de la concurrence organisé par l’OCDE les 1er et 2 janvier 2017 à Paris (France).
Il est enfin utile de souligner que le Conseil de la concurrence algérien entretient des relations de coopération avec l’Autorité égyptienne de la protection de la concurrence pour l’échange d’expériences et des informations relevant des domaines des compétences respectives des deux institutions.
Le président Amara Zitouni

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site