Jeudi 23 mars 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Culture
Contribution
Supplement TIC  
Les choses de la vie  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Un avant et un après miracle renouvelable !

Par Hakim Laâlam  
Email : hlaalam@gmail.com
Urgent ! Dernière minute ! Algérie. Dieu…

… a renoncé !

Il y aura forcément un avant et un après. Un avant le miracle. Et un après le miracle. Avant le miracle, je n’aurais jamais regardé le pot de géranium posé sur le guéridon, près de la fenêtre de ma cuisine, comme je le regarde en ce moment. Quelque chose a changé. Rien ne me dit, par exemple, que ce géranium ne va pas se mettre à me parler. De ses ambitions présidentielles ! Avant le miracle, je n’aurais jamais demandé pardon au réfrigérateur de lui avoir ouvert sa porte, pris un yaourt dedans et l’avoir refermé. Aujourd’hui, après le miracle, je demande pardon au frigo. On ne sait jamais. On ne sait plus ! Avant le miracle, j’avais un énorme respect pour les Nobel de physique, de médecine ou de sciences. Pour tous les Nobel, en vérité. Aujourd’hui, après le miracle, je dois bien l’admettre, ce respect et cette estime en ont pris un sacré coup. Surtout pour les physiciens. Leurs théories sur les corps, les mouvements des corps, l’inertie de la matière, la fusion des matériaux, et la possibilité de réactivation de métaux que l’on pensait impossibles à recycler viennent, d’un coup, d’être ringardisées. La fourchette qui est sur ma table, bien en face, en est la parfaite illustration. Je me dis depuis un moment déjà que je dois la jeter, cette fourchette. Elle n’est pas belle. Elle est même hideuse. Une de ses «dents» vire vers le haut, rendant l’instrument dangereux pour la bouche et les lèvres. Et même après des lavages au gros détergent, les prémices d’une rouille apparaissent sur le manche. Pourtant, c’est décidé, je ne la jette plus ! Qui sait ? Elle pourrait faire alliance avec le géranium pour les présidentielles et demander au frigo de jouer à l’observateur froid et méthodique du scrutin ! Va savoir ! Moi, je ne sais pas ! Je ne sais plus. Dans l’après-miracle, dans cette «énergie produite par le miracle renouvelable», rien ne sera plus comme avant. Sauf peut-être un truc, et encore : fumer du thé et tenter de rester éveillé à ce cauchemar qui continue.
H. L.

Nombre de lecture : 3274

  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger le journal en zip

     

Le soir videos

 



 
Video sur Youtube    

Dernier sondage 
Pensez-vous que l’aménagement de oued El-Harrach sera totalement terminé avant la fin de l’année 2017 ?
 Oui : 11,1%
 Non : 81,7%
 Sans opinion : 7,2%

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site