Mardi 11 avril 2017
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Culture
Contribution
A fonds perdus  
Soit dit en passant  
Digoutage
Pousse avec eux
Edition du jour
Nos archives en HTML


Actualités : Oran
Les 17 recommandations de l’Atelier national Alsat-Utilisateurs


L’Atelier national Alsat-Utilisateurs, qui a eu lieu les 5 et 6 avril 2017, à Oran, au siège du centre de développement des satellites, a permis de sortir avec dix-sept recommandations.
Amel Bentolba - Alger (Le Soir)
- C’est ainsi qu’il y est relevé qu'avec les satellites opérationnels Alsat 1B à moyenne résolution, 2A et 2B à haute résolution, «notre pays dispose désormais d'un programme pérenne d'observation de la terre susceptible d'assurer un service continu, à des résolutions spatiales, spectrales et temporelles autorisant un vaste champ d'applications». De ce fait, les participants exhortent les divers secteurs à s'orienter vers l'intégration de l'imagerie Alsat dans les processus de connaissance, de gestion et de décision relatifs aux secteurs dont ils ont la charge. «En particulier, ils recommandent l'inscription de lignes budgétaires pour l'acquisition régulière d'images spatiales».
Les études pétrolières dans les régions désertiques étant dépourvues de cartographie actualisée, lors de cet atelier, il a été établi que les spatiocartes produites à partir des images à haute résolution Alsat 2 constituent des documents cartographiques métriques d'une grande utilité, d'autant, précise-t-on leur réalisation peut atteindre des délais particulièrement rapides. «Aussi, l'usage des spatiocartes pour la cartographie des champs pétrolifères et les opérations d'exploration est préconisé. Son extension à d'autres domaines, particulièrement pour la cartographie d'urgence pour la gestion des crises associées aux risques majeurs, est recommandée».
La présentation des travaux réalisés dans le cadre de partenariat associant l'Asal et diverses institutions nationales, s'appuyant sur les caractéristiques spatiales, spectrales et temporelles du système Alsat 2, ont permis d'envisager durant cet atelier, leur exploitation à divers autres domaines thématiques tels : la cartographie géologique, hydrogéologique et structurale, le classement des terres agricoles, la collecte des statistiques agricoles et le cadastre forestier…
En somme, les participants recommandent une mise à contribution effective de l'imagerie satellitaire Alsat à l'actualisation de la carte nationale d'occupation des sols, de la carte de sensibilité des terres à l'érosion, à la délimitation et la cartographie de la salinité des sols, au suivi spatiotemporel de la salinité dans les périmètres irrigués et enfin à la cartographie de l'emprise du cadre bâti sur les terres agricoles (mitage agricole). Il est ainsi souhaité «la généralisation de l'étude de prospection hydrogéologique développée par l'Asal dans le bassin de Tindouf à d'autres régions sahariennes, notamment au Tassili et l'Ahaggar».
La communication et la mise en contact n’est pas en reste de toutes ces recommandations, elle est d’ailleurs au centre de tout, étant indispensable pour des partenariats efficaces et rentables.
L’accès à l'imagerie Alsat passe ainsi par la mise en place d'un portail d'informations et d'échanges. Mais aussi de mettre en place une banque de données et d’images actualisées en ligne, sur le site internet de l'Asal. Il est également recommandé de prévoir des programmes de formation pour assurer un transfert du savoir-faire.
A. B.

Nombre de lectures : 1

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site